Attentat des Champs-Elysées: le père du terroriste condamné pour "apologie du terrorisme"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Attentat des Champs-Elysées: le père du terroriste condamné pour "apologie du terrorisme"

Publié le 05/01/2018 à 06:45 - Mise à jour à 06:49
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le père de Karim Cheurfi a été condamné à 18 mois de prison dont 12 avec sursis pour apologie du terrorisme. Son fils avait réalisé en avril 2017, l'attentat des Champs-Elysées qui avait coûté la vie au policier Xavier Jugelé.

"Mon fils a bien eu raison. Vous méritez tous de mourir", ces mots, durs, sont ceux qui ont conduit Salah Cheurfi devant le tribunal de Bobigny jeudi 4. Cet homme est le père de Karim Cheurfi, le terroriste qui a tué le policier Xavier Jugelé en avril 2017 sur les Champs-Elysées.

Agé de 66 ans, il avait tenu ses propos à des policiers  le 3 janvier dernier, donnant raison à son fils et menaçant de mort les fonctionnaires qui l'ont immédiatement appréhendé. Il était dans un état d'ivresse avancé.

"Je ne me reconnais pas dans ces paroles. Malgré tout je les ai bien prononcées. Les policiers disent la vérité", a-t-il expliqué à la barre. "Vous ne pouvez pas tout mettre sur le dos de l’alcool, vous savez que c’est une circonstance aggravante", lui a répliqué le président du tribunal rapporte Le Parisien.

Le prévenu est longuement revenu sur l'acte terroriste commis par son fils en expliquant que tout avait basculé le 31 décembre dernier, jour de l'anniversaire de celui-ci."A cette date tout a rebasculé. Je me suis révolté par rapport à mon fils. Je suis retourné par tout ça", a-t-il expliqué, ajoutant qu'il souffrait d'un grave addiction l'alcool. "Beaucoup plus qu’une apologie du terrorisme, c’est un mal-être qui ressort. Son fils a été tué de 13 balles. Il est légitime qu’il ressente une souffrance", a souligné son avocat.

Lire aussi - Attentat des Champs-Elysées: Salah Cheurfi, père du terroriste, s'en prend à son tour à des policiers

Salah Cheurfi a été condamné à 18 mois de prison ferme dont 12 avec sursis, pour "apologie du terrorisme". Il sera à nouveau jugé pour les mêmes faits le 26 janvier, toujours à Bobigny, pour avoir tenu, ivre, des paroles similaires dans un commissariat, quelques jours après l’attentat commis par son fils.

Lors de l'attentat des Champs-Elysées, revendiquée presqu'aussitôt sa réalisation par l'organisation Etat islamique, Xavier Jugelé, un policier de la 32e compagnie de la Direction de l'ordre public et de la circulation, avait été tué par des tirs à l'arme automatique. Les collègues de la victime avaient riposté tuant le terroriste. 

Un vibrant hommage national avait été rendu au policier, mort dans l'exercice de ses fonctions.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le père de Karim Cheurfi a été condamné ce jeudi pour avoir tenu des propos donnant raison à son fils et menacé de mort des policiers.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-