Attentat islamophobe à Londres? La piste d'un déséquilibré privilégiée

Attentat islamophobe à Londres? La piste d'un déséquilibré privilégiée

Publié le 18/03/2019 à 14:39 - Mise à jour à 14:48
© NIKLAS HALLE'N / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un jeune de 19 ans a été poignardé vendredi soir à Heathrow en Grande-Bretagne, dans la région de Londres. C'est un homme de 50 ans qui l'a attaqué en hurlant qu'il fallait "tuer tous les musulmans", il a été interpellé. La police locale a décrété qu'il s'agissait un acte terroriste, certainement inspiré de l'attaque de Christchurch en Nouvelle-Zélande.

La police antiterroriste est chargée de l'affaire. Un jeune homme de 19 ans a été poignardé par un suspect de 50 ans vendredi, sur le parking d'un supermarché à Heathrow en Grande-Bretagne. Il était avec un groupe d'amis lorsque l'homme l'a agressé.

Auparavant, ce "déséquilibré" avait été aperçu non loin de là armé d'un couteau et d'une batte de baseball. Il tenait alors des propos racistes et agressifs.

Il criait notamment "tous les musulmans doivent mourir" et "la suprématie blanche au pouvoir".

A voir aussi: Nouvelle-Zélande - l'auteur du carnage de Christchurch inculpé pour meurtre

Il s'est donc ensuite dirigé vers un Tesco, un supermarché. Là sur le parking, il a pris à partie un groupe de jeune et a demandé un jeune s'il voulait mourir, selon un témoin cité par les médias britanniques.

"Vous allez mourir", lui a-t-il finalement lancé avant de le poignarder. Le jeune homme âgé de 19 ans a été touché à la main. Il s'est réfugié dans un restaurant MacDonald's à proximité. Le personnel a prévenu les secours et la victime a été évacuée en ambulance.

La police est elle aussi intervenue et a interpellé le suspect dont l'identité n'a pas été dévoilée. "Il s'agit d'un événement terroriste inspiré par l'extrême droite. Il a donc été déclaré incident terroriste", a assuré le commissaire adjoint Neil Basu.

Son acte aurait par ailleurs été inspiré par le double attentat dans deux mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande. Le drame qui a fait 50 morts s'est déroulé vendredi dans l'après-midi.

A lire aussi:

Après les attentats de Christchurch, la "peur" des musulmans en France

Avant Christchurch, les autres attentats terroristes d'extrême droite

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un "déséquilibré" a poignardé un jeune homme après avoir appelé au meurtre de "tous les musulmans" en Angleterre, une enquête pour terrorisme a été ouverte.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-