Attentat à Manchester: des enfants parmi les victimes

Attentat à Manchester: des enfants parmi les victimes

Publié le 23/05/2017 à 08:23 - Mise à jour à 10:35
©Goodman/LNP/Shutterstock/SIPA
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les Britanniques se réveillent ce mardi matin sous le choc. Une explosion a frappé lundi soir l'Arena de Manchester à l'issue du concert de la chanteuse Ariana Grande, faisant au moins 22 morts et une soixantaine de blessés. Parmi les victimes: probablement de nombreux enfants et adolescents.

Le bilan est lourd: au moins 22 morts et une soixantaine de blessés. Lundi soir, une explosion a frappé l'Arena de Manchester à l'issue du concert de la chanteuse Ariana Grande, provoquant la panique dans la salle de spectacle. Extrêmement populaire avec près de 45 millions d'abonnés sur Twitter et 105 millions de fans sur Instagram, la chanteuse avait rameuté ce soir-là quelque 20.000 personnes. Et parmi elles: des milliers d'adolescents, pour certains accompagnés de leurs parents.

Des faits qui laissent penser que de nombreux enfants pourraient se trouver parmi les victimes de cette attaque. Une information confirmée par le patron de la police de Manchester, Ian Hopkins.

Lors d'un point presse, il a également expliqué que l'auteur de l'attentat de Manchester est mort en faisant exploser un engin.  "L'enquête avance très rapidement. L'agresseur avait un engin explosif improvisé sur lui". Il serait mort sur le coup. Ian Hopkins a également indiqué avoir reçu 240 appels de secours. "Nous pensons que cette attaque a été menée par un agresseur solitaire. Il est difficile de dire s'il agissait seul ou dans le cadre d'un réseau", a-t-il indiqué. Et d'ajouter: "les terroristes cherchent à créer une ambiance de peur. Il est important que nous menions nos vies".

Cette attaque terroriste, qui a eu lieu dans un espace public qui reliait la salle à la gare de Victoria où passent trains et métros, est la plus meurtrière depuis 12 ans. Elle s'est déroulée deux mois jour pour jour après celle de Londres qui avait fait cinq morts. Pour rappel, un homme avait foncé dans la foule avec un véhicule avant de poignarder un policier. Il avait ensuite été abattu près du Parlement.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le bilan est passé à 22 victimes dont des enfants.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-