Attentat à Nice: les réactions affluent du monde entier en soutien à la France

Attentat à Nice: les réactions affluent du monde entier en soutien à la France

Publié le 15/07/2016 à 09:17 - Mise à jour à 09:27
©Yuri Cortez/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Les manifestations de soutien de chefs d'Etat ont rapidement afflué, et plusieurs bâtiments se sont déjà parés des couleurs de la France en solidarité à l'attentat à Nice.

L'attentat commis jeudi soir à Nice, dans le sud-est de la France, a fait au moins 84 morts, dont des enfants, a provoqué une vague d'indignation au sein des dirigeants et responsables politiques dans le monde. Voici des réactions.

 

- Le président des Etats-Unis Barack Obama a fermement condamné jeudi soir "ce qui semble être une horrible attaque terroriste" à Nice. "Nous sommes solidaires de la France, notre plus vieil allié, au moment où elle fait face à cette attaque", a déclaré M. Obama dans un communiqué.

"En ce 14 juillet (fête nationale marquant la Révolution française de 1789), nous nous rappelons (...) des valeurs démocratiques qui ont fait de la France une inspiration pour le monde entier", poursuit-il.

 

- Le secrétaire d'Etat américain John Kerry, qui avait assisté au défilé du 14 juillet à Paris plus tôt dans la journée, a fustigé une "attaque affreuse (...) contre des personnes innocentes durant un jour qui célèbre la liberté, l'égalité et la fraternité".

 

- Le Premier ministre canadien Justin Trudeau sur son compte Twitter: "Les Canadiens sont bouleversés".

 

- La nouvelle Première ministre britannique Theresa May est tenue informée du "terrible incident" à Nice, selon Downing Street qui s'est dit "très choqué et inquiet".

 

- Le président brésilien par intérim Michel Temer a condamné "cette abjecte et outrageante action" perpétrée "contre des innocents qui célébraient les valeurs universelles les plus élevées, la liberté des peuples, l'égalité entre les citoyens et la fraternité".

 

- Le président sénégalais Macky Sall: "Les attentats inqualifiables tuant lâchement autant de victimes innocentes ce soir à Nice m'attristent profondément".

 

-Le maire de New York Bill de Blasio s'est dit "écoeuré" par l'attentat "insensé" de Nice sur son compte Twitter.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le soutien international s'est rapidement manifesté (ici le sénat mexicain).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-