Val-de-Marne: un animateur condamné après s'être masturbé dans une école

Val-de-Marne: un animateur condamné après s'être masturbé dans une école

Publié le 17/05/2017 à 15:18 - Mise à jour à 15:34
©Capture d'écran Google Street
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un animateur de l'école Barbara, à Fresnes dans le Val-de-Marne, a été condamné à cinq années de suivi socio-judiciaires avec injonction de soins et à une interdiction d'exercer une activité en lien avec des mineurs pendant dix ans. Il s'était masturbé sous les yeux d'élèves en classe de moyenne section.

Un animateur de l'école Barbara de Fresnes, dans le Val-de-Marne, a été condamné vendredi 12 après sa comparution immédiate. Il était accusé de s'être masturbé à deux reprises entre le 2 et le 5 mai devant plusieurs élèves scolarisés en classe de moyenne section. L'homme âgé d'une trentaine d'années était employé depuis deux ans par le groupe scolaire dans le cadre des Temps d'activité périscolaire (Tap).

L'association prestataire par laquelle il avait été engagé par la mairie avait fourni toutes les pièces nécessaires au processus de recrutement, selon Le Parisien. Son casier était vierge. Immédiatement après l'affaire, il a été suspendu de ses fonctions.

Le tribunal de Créteil a condamné l'animateur à cinq ans de suivi socio-judiciaire avec injonction de soins pour exhibition sexuelle. S'il ne respecte pas cette obligation, il écopera de 18 mois de prison. De plus, il a reçu l'interdiction d'exercer une activité en lien avec des mineurs pendant dix ans.

Pour rassurer les parents d'élèves, une réunion a été organisée mardi 16 et une autre est prévue vendredi 19. Les familles peuvent y discuter avec des psychologues mis à leur disposition. Beaucoup d'enfants et de parents ont été choqués par la nouvelle: "les enfants en parlent entre eux, et ma fille de six ans m'a demandé si c'était vrai. Je lui ai confirmé, et depuis, ça la travaille. Elle a peur qu'il revienne et lui fasse du mal", a expliqué une mère de famille au quotidien.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le condamné travaillait depuis deux ans à l'école Barbara.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-