Attentats de Paris: Claude Hermant, un membre de l'extrême droite, soupçonné d'avoir fourni des armes à Amedy Coulibaly

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Attentats de Paris: Claude Hermant, un membre de l'extrême droite, soupçonné d'avoir fourni des armes à Amedy Coulibaly

Publié le 04/05/2015 à 09:01 - Mise à jour à 09:18
©Baziz Chibane/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): AZ

-A +A

Selon "La Voix du Nord", Claude Hermant, une figure de l'extrême droite, pourrait être impliqué dans les attentats de Paris. Accusé de trafic d'armes à Lille, il aurait pu en fournir indirectement à Amedy Coulibaly, l'auteur de l'attentat de l'Hyper Cacher.

Cette information pourrait être une avancée de taille pour l'enquête. Selon La Voix du Nord, une figure de l'extrême droite pourrait être indirectement impliquée dans les attentats de Paris. Son nom: Claude Hermant, un homme de 51 ans issu de la mouvance identitaire du Nord. Mis en examen depuis janvier dernier pour trafic d'armes en bande organisée, il est soupçonné par les enquêteurs d'avoir armé, plus ou moins directement, Amedy Coulibaly, l'auteur du meutre d'une policière à Montrouge le 8 janvier dernier et de la tuerie de l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes, le 9 janvier.

"C'est une piste très sérieuse, en bonne voie de confirmation", a déclaré une source proche du dossier citée par le quotidien régional. Cet ancien membre du service d'ordre du Front national aurait ainsi remilitarisé un grand nombre d'armes en provenance d'Europe de l'Est. Puis, il les aurait écoulées dans le milieu du grand banditisme à Lille mais aussi en Belgique. Justement là où Amedy Coulibaly se serait procuré ses armes, à Charleroi.

Si cette piste était confirmée, il est toutefois fort probable que cette transaction se soit faite par le biais d'intermédiaires. Les deux hommes n'auraient peut-être jamais été en contact. "Dans ce genre de trafic, il y a toujours un ou des intermédiaires. Claude Hermant ne connaissait pas forcément la destination finale des armes. Ça montrerait en tout cas la porosité entre certains milieux islamistes et du banditisme", a ajouté la même source, toujours citée par La Voix du Nord.

Si l'affaire s'avère déjà complexe, un autre aspect vient compliquer un peu plus les choses. Selon le quotidien; Claude Hermant était également un informateur de la gendarmerie. Néanmoins, il aurait vendu les armes pour son propre compte. La gendarmerie ne l'aurait donc pas missionné pour ces trafics. 

 

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :


Claude Hermant est soupçonné d'avoir armé Amedy Coulibaly, l'auteur de la prise d'otages meurtrière de l'Hyper Cacher, porte de Vincennes.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-