"Charlie Hebdo": une heure avant l'attentat, les frères Kouachi et Amedy Coulibaly communiquaient par SMS

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

"Charlie Hebdo": une heure avant l'attentat, les frères Kouachi et Amedy Coulibaly communiquaient par SMS

Publié le 17/02/2015 à 13:36 - Mise à jour à 18:29
©Ministère de l'Intérieur
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

Les policiers qui enquêtent sur les attentats de Paris ont désormais la certitude que les frères Kouachi et Amedy Coulibaly ont coordonné leurs actions meurtrières.

C'est désormais une certitude pour les enquêteurs en charge de l'enquête sur les attentats de Pairs de début janvier, ceux-ci ont bel et bien été coordonnés. Selon des révélations du journal Le Monde, l'enquête policière a montré que Chérif Kouachi avait envoyé depuis Gennevilliers, à 10 h 19, un SMS reçu par l'un des téléphones d'Amedy Coulibaly, responsable de la tuerie de l'Hyper Cacher. Une heure plus tard, la fratrie meurtrière pénétrait dans l'immeuble abritant Charlie Hebdo et exécutait froidement 12 personnes.

Le message, dont le contenu précis n'est pas connu, a été repéré par les enquêteurs en épluchant des centaines de relevés téléphoniques. Il apparaît que sur les 13 lignes de téléphone qu'utilisaient Amedy Coulibaly, l'une d'elles servait uniquement à contacter les frères Kouachi.

Les investigations ont également permis aux enquêteurs d'acquérir la conviction que Chérif Kouachi a rencontré chez lui l'auteur de la prise d'otages de la Porte de Vincennes dans la nuit du 6 au 7 janvier, soit la veille de l'attentat contre la rédaction de Charlie, aux alentours d'une heure du matin.

Les enquêteurs ont également établi que Saïd Kouachi est arrivé de Reims, où il vivait, par le TGV de 8h31. Puis il a rejoint le domicile de son frère, où tous deux se sont enfermés dans le séjour, selon le récit de leurs proches.

Amedy Coulibaly pour sa part, avait repéré sur Internet plusieurs commerces juifs, dont il avait relevé les horaires avant d'attaquer l'Hyper Cacher, ajoute le quotidien, et d'y assassiner quatre de ses otages avant d'être abattu par les forces de l'ordre.

 

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les frères Kouachi et Amedy Coulibaly ont communiqué par SMS.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-