Attentats de Paris: pétition pour la naturalisation d'un vigile algérien du Bataclan

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Attentats de Paris: pétition pour la naturalisation d'un vigile algérien du Bataclan

Publié le 16/01/2016 à 16:53 - Mise à jour à 17:00
©Bataclan
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Sur Internet circule une pétition réclamant la naturalisation de "Didi", un vigile algérien du Bataclan ayant aidé des dizaines de personnes à s'enfuir le soir des attentats du 13 novembre. Ce samedi, elle avait réuni 30.000 signatures.

Plus de 30.000 personnes avaient signé ce samedi 16 janvier une pétition réclamant la naturalisation de "Didi", Algérien de 35 ans et "héros oublié du Bataclan", où il travaillait comme vigile durant les attentats du 13 novembre, a constaté l'AFP.

"Il aurait pu s'enfuir en entendant les coups de feu, puisqu'il se trouvait à l'extérieur, devant les barrières, à discuter avec quelques clients. Mais il a fait le choix d'entrer dans la salle pour avertir les spectateurs et les conduire vers les issues de secours", affirme le texte.

Son "sang-froid", "à toute épreuve" et "hors du commun", a "permis de sauver la vie de dizaines de spectateurs", poursuit la pétition, lancée par Thiaba Bruni, porte-parole et vice-présidente du Cran, le Conseil représentatif des associations noires.

Or Didi, "arrivé en France à l'âge de six mois", "demande la naturalisation et la mérite simplement", d'après ce texte.

Le vigile, qui ne souhaite pas que son nom soit rendu public, est entré une première fois dans le Bataclan alors que les assaillants s'en approchaient puis une seconde alors qu'ils tiraient sur la foule, afin d'aider les spectateurs à s'échapper. Quatre-vingt dix personnes sont mortes dans la salle de spectacle, sur les 130 tuées ce soir-là à Paris et Saint-Denis.

"Dans toute l'horreur de la situation, j'ai, pour la première fois de ma vie, vu un vrai héros", a confié une signataire de la pétition, Myriam Péron, qui dit "faire partie des gens que Didi a aidés", "non seulement en ouvrant les issues du Bataclan, mais aussi en organisant les secours dans l'immeuble où nous avions trouvé refuge".

"Alors s'il existe une chance de le remercier, il faut la saisir, et massivement", a-t-elle poursuivi. "Je suis honorée qu'il désire la nationalité française. On devrait tous l'être. Merci Didi".

Lassana Bathily, sans-papier malien de 25 ans, s'est vu accorder la nationalité française pour son rôle durant l'attaque de l'Hyper Cacher, le 9 janvier 2015. Des centaines de milliers de personnes avaient signé une pétition réclamant sa naturalisation.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Didi" aurait pu choisir de s'enfuir du Bataclan. Il a préféré rester aider.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-