Aubervilliers: le petit corps d'un nourrisson en décomposition retrouvé dans le canal de Saint-Denis

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Aubervilliers: le petit corps d'un nourrisson en décomposition retrouvé dans le canal de Saint-Denis

Publié le 08/11/2016 à 16:36 - Mise à jour à 16:50
©Mic/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le corps d'un nouveau-né a été retrouvé dans le canal de Saint-Denis lundi soir, à Aubervilliers. Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête pour meurtre.

Deux hommes qui étaient sortis de chez eux pour fumer une cigarette lundi 7 à Aubervilliers ont fait une bien macabre découverte. En effet, ils ont distingué dans le canal de Saint-Denis, passant non loin, une silhouette humaine qui flottait à la surface de l'eau. Les deux hommes se sont jetés à l'eau et ont ramené sur la rive le cadavre en décomposition d'un nouveau-né avant d'alerter la police.

Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis. Selon les premières constations faites par les forces de l'ordre, le nourrisson, dont l'âge exact n'est pas connu, serait "mort avant et aurait été jeté dans le canal". "Le corps n’est pas gonflé. Nous ne sommes a priori pas dans une noyade mortelle. Il s’agit a priori soit d’une fausse couche, soit d’un avortement un peu sauvage ou encore d’un infanticide très rapide".

En effet, "la victime, de sexe féminin, venait vraisemblablement d’être mise au monde. Le cordon ombilical était encore présent". Une autopsie est en cours qui permettra de confirmer cette hypothèse. En attendant, le parquet de Bobigny a ouvert une enquête pour meurtre.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le corps d'un nouveau-né a été retrouvé dans le canal de Saint-Denis lundi soir, à Aubervilliers.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-