Aubervilliers: un Chinois meurt cinq jours après une violente agression à caractère "raciste"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Aubervilliers: un Chinois meurt cinq jours après une violente agression à caractère "raciste"

Publié le 14/08/2016 à 10:10
©Lewis Joly/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un ressortissant chinois est mort vendredi après cinq jours de coma des suites d'une violente agression. Cette dernière a provoqué la colère de la communauté chinoise d'Aubervilliers. L'homme avait été attaqué pour sa sacoche.

L'agression dont avait été victime ce ressortissant chinois, un cuisinier de 49 ans, avait été d'une rare violence. Il avait été agressé par trois hommes le week-end dernier, alors qu'il marchait en compagnie d'un ami pour se rendre à une soirée à Aubervilliers, dans le nord-est de Paris, où vit une importante communauté chinoise.

"Il a reçu un coup de pied au sternum et est tombé lourdement. Sa tête a sans doute heurté le trottoir, ce qui lui a occasionné un traumatisme crânien" a expliqué une source judiciaire. Les agresseurs "voulaient voler la sacoche de l'autre homme", qui s'est vu prescrire cinq jours d'interruption totale de travail (ITT). Selon un témoignage de l'un des proche des victimes, les agresseurs ont continué à les rouer de coups une fois avoir obtenu la sacoche. Tombé dans un  coma profond, ce cuisinier a finalement perdu la vie vendredi 12.

"Ce crime est d'autant plus odieux que son mobile crapuleux se double d'un ciblage raciste", a dénoncé dans un communiqué la maire PCF Meriem Derkaoui, en présentant ses condoléances aux proches de la victime. Cette dernière a également demandé des renforts de police.

Un comité de soutien à la famille de la victime a appelé à un rassemblement dimanche à 15h devant la mairie d'Aubervilliers. "Les habitants de la Seine-Saint-Denis et plus particulièrement ceux d'origine chinoise (...) sont les victimes quotidiennes d'agressions, de vols, de plus en plus violents à leur encontre", a dénoncé le comité dans un communiqué, en appelant "l'ensemble des citoyens à réagir contre la violence". 

"Nous voulons la sécurité pour tous", a affirmé le comité, ajoutant: "aujourd'hui, devant l'inefficacité des mesures prises par les autorités, la colère des habitants monte, la tension entre les communautés est palpable".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'agression dont avait été victime ce ressortissant chinois, un cuisinier de 49 ans, avait été d'une rare violence.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-