Aude: un gardé à vue se suicide en se défenestrant

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 15 avril 2018 - 13:42
Image
Un collégien de 13 ans récemment renvoyé d'un autre collège du Val-de-Marne pour une agression sur u
Crédits
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
Un homme, en garde à vue pour des faits de violences conjugales, s'est suicidé samedi en sautant par la fenêtre du commissariat de Narbonne (Aude).
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
Un homme d'une quarantaine d'années, placé en garde à vue pour des faits de violences conjugales, s'est suicidé samedi en sautant par la fenêtre du 3e étage du commissariat de Narbonne (Aude). Le policier qui procédait à son interrogatoire n'a pas eu le temps de le retenir.

Un homme de 41 ans, placé en garde à vue depuis jeudi 12 pour des faits de violences conjugales, s'est suicidé samedi 14 après-midi en sautant par la fenêtre du 3e étage du commissariat de Narbonne, dans l'Aude.

Selon France 3, qui a révélé l'information, il était en train de subir un nouvel interrogatoire quand il s'est précipité dans le vide, et s'est écrasé plusieurs mètres plus bas, dans la cour du commissariat.

Le procureur de la République de Narbonne, David Charmatz, a expliqué que l'individu "n'avait jamais été condamné jusqu'à présent" et que lorsqu'il a sauté par la fenêtre "le policier n'a malheureusement pas réussi à le retenir malgré ses efforts".

L'IGPN a été saisie et une enquête a été ouverte pour comprendre les circonstances du drame et notamment déterminer le nombre de policiers présents dans la pièce au moment des faits.

A noter que le service de l'identité judiciaire du SRPJ de Montpellier intervient aussi dans cette enquête, mais uniquement pour les "constatations techniques relatives à la chute".

Voir aussi: Saran - un détenu de 25 ans se donne la mort dans sa cellule

Le quadragénaire était donc en garde à vue depuis jeudi. La procédure avait été prolongée vendredi. La dernière audition devait précéder son déferrement au parquet avant une mise en examen et des poursuites devant le tribunal correctionnel.

Il devait être poursuivi, toujours selon les propos de David Charmatz rapportés par France 3, pour des "violences habituelles sur sa compagne, mère de ses enfants et des faits de harcèlement sur celle-ci".

À LIRE AUSSI

Image
Huit membres des forces de l'ordre ont mis fin à leurs jours en une semaine
Un jeune gendarme se suicide avec son arme à la caserne de Rennes
Un gendarme adjoint volontaire de 27 ans s'est suicidé lundi à Rennes, dans le logement qu'il occupait au sein de la caserne et avec son arme de service. Un drame qui ...
27 mars 2018 - 14:01
Société
Image
Pompiers Pompiers Camion Intervention
Marseille: un retraité se suicide en pleine rue avec un fusil
Un septuagénaire s'est donné la mort ce jeudi après-midi à Marseille. En pleine rue, il a utilisé un fusil de chasse pour se suicider, il est décédé sur le coup.Les ma...
29 mars 2018 - 19:47
Société
Image
Un homme de 30 ans a été tué par balle en pleine rue dans la nuit de mercredi à jeudi à Villejuif (V
Un policier de 52 ans se suicide dans le commissariat de Montluçon
Un policier âgé de 52 ans a été retrouvé mort lundi dans les vestiaires du commissariat de Montluçon (Allier). D'après les premiers éléments de l'enquête, il se serait...
13 février 2018 - 13:42
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don