Australie: indignation générale après la découverte d'un koala crucifié sur un poteau (photo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Australie: indignation générale après la découverte d'un koala crucifié sur un poteau (photo)

Publié le 11/01/2018 à 10:45 - Mise à jour à 10:55
©Wolfgang Rattay/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un nouvel acte de torture sur un animal sauvage a provoqué une vive indignation générale en Australie. Mercredi, une association de défense des animaux a publié une photo de son atroce découverte: un koala mort vissé à un poteau. L'image a rapidement fait le tour d'Internet, et internationalisé le scandale.

Un acte infâme, ignoble, affreux, honteux… Les adjectifs pour qualifier l'inqualifiable ne manquent pas. Mercredi 10, une association de défense des animaux sauvages australiennes -Koala Rescue Queensland- a partagé sur Facebook une photo de l'horrible découverte d'un de ses membres: un koala mort et vissé à un poteau. Comme crucifié.

Le cadavre du pauvre animal a été découvert dans le parc de Brooloo, dans le Queensland (est du pays), très au nord de Brisbane.

Dans son message, l'association KRQ explique rechercher les coupables et invite tous les éventuels témoins de ces mutilations à les contacter ou à prévenir les autorités.

Lire aussi: Tonnerre - le calvaire de Schouff le chat torturé et battu à mort par des enfants

La légende de la photo soulève toutefois une incertitude: l'animal a-t-il été torturé post-mortem? Une réponse positive ou négative n'enlèverait rien à l'horreur de la scène, mais permettrait de savoir s'il a souffert ou non.

Lire aussi: acte de cruauté envers un animal domestique - que risque la personne responsable des sévices?

Ces actes de torture sont d'autant plus horribles qu'ils ne sont pas inédits. Murray Chambers, président de l'association KRQ, a expliqué dans les médias australiens que les koalas sont régulièrement pris pour cible. Mais pas dans de tels extrêmes de violences. "On a eu quelques fois des koalas atteints par balles, ou délibérément renversés en voiture, mais c’est la première fois qu’un cinglé visse un koala à un bâtiment", a-t-il ainsi déclaré.

L'Australie traverse depuis quelques mois une vague de mutilations animales. En novembre dernier, dans l'Etat de Victoria, un koala avait été retrouvé mort les deux oreilles coupées à Warrnambool, à l'ouest de Melbourne.

Au cours de l'été dernier, plusieurs cadavres de kangourous et wallabies avaient aussi été découverts. Près de Melbourne, encore une fois, un kangourou tué par balle avait été mis en scène au bord d'une route fréquentée. Il était assis sur une chaise, habillé d'un imprimé léopard, une bouteille d'alcool entre les pattes.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'association qui a dénoncé ces actes de torture, perpétré sur un koala, n'a pas su dire si l'animal était mort avant d'être vissé sur le poteau. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-