Australie: une voiture fonce délibérément sur la foule à Melbourne, au moins 3 morts

Australie: une voiture fonce délibérément sur la foule à Melbourne, au moins 3 morts

Publié le 20/01/2017 à 07:18 - Mise à jour à 12:04
©Peter Parks/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une voiture a foncé délibérément sur la foule, jeudi à Melbourne (Australie), faisant au moins trois morts et une vingtaine de blessés. Selon les premiers éléments de l'enquête, la piste terroriste a été écartée.

L'acte était délibéré. Au volant de sa voiture, un homme a foncé sur la foule, jeudi 19 à Melbourne (Australie), faisant au moins trois morts et une vingtaine de blessés. Rapidement, le conducteur a été maîtrisé par les forces de l'ordre et placé en garde à vue. Selon les premiers éléments de l'enquête, son geste ne serait pas lié au terrorisme.

Dans un tweet, la police de l'Etat de Victoria a précisé que la situation était "sous contrôle" dans le centre de la ville. Une information confirmée lors d'une conférence de presse par le commandant Stuart Bateson. "Je peux confirmer que nous pensons que cela est lié à une attaque au couteau survenue plus tôt dans le sud de la ville", a-t-il déclaré. Et d'ajouter: "le délinquant a été arrêté. Il n'y a à ce stade aucune menace supplémentaire pour la population". Les blessés, eux, ont été pris en charge par les secours et transportés dans les différents hôpitaux de la ville, placés en état alerte. Pour le moment, les circonstances exactes de ce drame sont floues mais l'enquête devrait permettre d'en savoir plus dans les prochaines heures.

Peu de temps après son interpellation, les chaînes de télévision ont diffusé des images de l'automobiliste fou. Une vidéo amateur montre par exemple l'arrestation du conducteur. Sur la séquence, les internautes peuvent voir l'homme se faire tirer par les jambes par les policiers. Il est allongé face contre terre, les mains derrières le dos. Sur une autre vidéo, relayée par Sky News sur son compte Twitter, on peut observer le comportement du conducteur quelques minutes avant le drame. A quelques rues du lieu de l'accident, il se trouvait dans son véhicule rouge et avait une trajectoire complètement anormale.  

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L’individu a foncé délibérément dans la foule mais son geste ne serait pas lié au terrorisme.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-