Autorisé à sortir de prison pour voter, il en profite pour s'évader

Autorisé à sortir de prison pour voter, il en profite pour s'évader

Publié le 27/05/2019 à 08:04 - Mise à jour à 08:05
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un détenu d'une quarantaine d'années, incarcéré à la prison d'Eysses à Villeneuve-sur-Lot (dans le Lot-et-Garonne), a obtenu dimanche 26 mai une autorisation de sortie pour aller voter aux Européennes. Il a accompli son devoir de citoyen. Mais il en a aussi profité pour s'évader.

Un homme d'une quarantaine d'années, incarcéré à la prison d'Eysses à Villeneuve-sur-Lot pour des faits de proxénétisme, a eu le droit de sortir dimanche pour aller voter aux Européennes.

Selon La Dépêche du Midi, le quadragénaire a bien effectué son devoir de citoyen vers 9h du matin. Mais il devait rentrer à la prison juste après, et à midi, il n'avait toujours pas regagné sa cellule.

Le personnel du centre pénitentiaire a signalé sa disparition. L'escapade de ce détenu, qui n'a toujours pas été retrouvé, est considérée comme une évasion.

Lire aussi: Hérault - un détenu s'évade pendant son transfert au tribunal

Le ministre de la Justice voulait faire de ces élections européennes un symbole et avait décidé d'inclure toutes les personnes détenues en maison d'arrêt ou en prison dans la procédure.

Le 23 mars dernier, une nouvelle modalité a été introduite par la loi de programmation et de réforme, pour faciliter l'exercice du droit de vote des détenus en leur permettant de voter par correspondance sous pli fermé.

Plusieurs prisons ont ainsi mis en place des bureaux de votes au sein même de leur établissement.

Mais d'autres ont poursuivi selon les deux procédures habituelles à leur disposition: le vote par procuration, et l'autorisation de sortie.

Voir aussi:

Par "devoir citoyen", des détenus de Fleury-Mérogis vont voter en prison

Troyes: le détenu profite de la sortie sportive pour s'évader

Loire: pour s'évader, le détenu tord les barreaux de la prison avec une chaise

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un détenu de la prison d'Eysses a eu l'autorisation de sortir dimanche pour aller voter, et il a profité pour s'évader.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-