Les parents forcent leur fille de 13 ans à faire des photos porno nue et se font payer

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Les parents forcent leur fille de 13 ans à faire des photos porno nue et se font payer

Publié le 27/02/2018 à 12:48 - Mise à jour à 12:56
©Sébastien Schwaller/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Des parents ont été condamnés mercredi par un tribunal de l'Aveyron pour avoir forcé leur fille de 13 ans à poser nue dans des postures obscènes sous l'objectif d'un photographe. Les parents préparaient soigneusement leur enfant avant de la livrer à l'objectif du pervers qui a aussi été condamné.

La victime est aujourd'hui majeure. Elle n'était âgée que de 13 ans quand ses parents ont commis sur elle une violence à peine croyable en la forçant à apparaître contre son gré devant l'objectif d'un photographe, pour des clichés pédophiles.

Les faits se déroulent dans la commune de Crespin, un petit village de l'Aveyron entre 2012 et 2014. Un couple est approché par un homme se prétendant photographe qui leur propose contre rémunération de prendre des photos des deux filles du couple, la première majeure, et la victime qui n'était scolarisée qu'en sixième quand les faits ont débuté.

Les photos, elles, sont sans équivoque: nues sous la douche, en lingerie fine ou les jambes bien écartées, ce ne sont pas moins de 11.000 clichés représentant des poses sexuelles qui ont été retrouvées dans l'ordinateur de "l'artiste", qui n'a d'ailleurs jamais versé aux parents les 1.500 à 2.000 euros qui étaient promis pour la mise à disposition de leurs filles.

Lors du procès, selon un rapport fait par La Dépêche du Midi, c'est l'attitude des parents qui a fait peser un sentiment de malaise. C'est la mère qui préparait sa fille cadette aux séances de photos en lui rasant soigneusement le pubis. Elle achetait elle-même les strings que la petite allait ensuite revêtir sous l'objectif du satyre. Le père, lui, regardait passivement les séances photos montrant ses filles nues dans des poses obscènes. Pour leur défense, les parents expliqueront qu'ils pensaient que les clichés avaient réellement une portée artistique et qu'elles se retrouveraient "sur des catalogues ou exposées dans des galeries".

Lire aussi: Pédophilie: le grand-père demandait des photos dénudées à sa petite-fille contre rémunération 

Ce sera une amie de l'adolescente qui finira par donner l'alerte en tombant sur des images sur un réseau social. Mercredi 21, le tribunal correctionnel de Rodez a condamné le photographe –un père de famille– à quatre ans de prison (dont deux avec sursis) et 5.000 euros de dommages et intérêts. La mère écope de la même peine avec 8.000 euros de dommages pour sa fille. Le père voyeur, lui, est condamné à trois ans de prison dont un avec sursis et les mêmes dommages et intérêts. La sœur aînée, qui apparaissait sur les photos mais qui était accusée de complicité, a été relaxée.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le photographe a capté pas moins de 11.000 images obscènes de l'enfant.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-