Avignon: en intervention, les pompiers victimes de jets de pierres

Avignon: en intervention, les pompiers victimes de jets de pierres

Publié le 19/02/2018 à 07:35 - Mise à jour à 07:39
©Andrij Bulba/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les pompiers d'Avignon, dans le Vaucluse, ont été victimes de jets de pierres dimanche alors qu'ils intervenaient sur un incendie. Il n'y a eu aucun blessé et une enquête a été ouverte.

Les sapeurs-pompiers d'Avignon, dans le Vaucluse, ont été pris pour cible dimanche 18 alors qu'ils étaient en pleine intervention. Des personnes ont jeté des pierres sur leur camion alors qu'ils avaient été appelé pour un incendie.

Les faits se sont déroulés peu après 17h30 selon France Bleu Vaucluse. Les soldats du feu avaient été appelés pour un "feu de détritus sur la voie publique à Avignon".

A voir aussi: Le blues du pompier face à la montée des agressions en intervention

Mais en se rendant dans le quartier de la Rocade, plus précisément dans la cité des Olivades, les pompiers ont été la cible de jets de pierres.

Leur camion a été pris pour cible par plusieurs individus mais aucun dégât lourd n'a été rapporté. Aucun pompier n'a été blessé non plus.

Une enquête a été ouverte après cet incident qui s'est déroulé dans la rue Gardian. Mais aucune interpellation n'a encore été effectuée ce lundi 19.

En octobre dernier, les sapeurs-pompiers de l'Hexagone alertaient la population sur leurs conditions de travail de plus en plus difficiles. Lors de leur congrès national à Ajaccio, ils dénonçaient déjà ces appels pour des feux de scooter ou de poubelles en pleine rue qui se révélaient en fait être des pièges.

En 2015, 1.939 pompiers avaient déclaré avoir été victimes d'une agression lors de l'exercice de leurs fonction: 80% de plus qu'en 2009 et 21% de plus qu'en 2014.

"Il y a 20 ans ça n’arrivait qu’en région parisienne, aujourd’hui c’est beaucoup plus répandu, souvent des groupes de jeunes qui veulent protéger leurs petits trafics", expliquait alors Patrice Beunard, président du SNSPP-PATS-FO, le deuxième syndicat de la profession.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les pompiers ont été pris pour cible alors qu'ils intervenaient sur un incendie sur la voie publique.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-