Avignon: un homme fait un malaise sur le parking de la gare routière, les médecins découvrent 500 grammes de cocaïne dans son ventre

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Avignon: un homme fait un malaise sur le parking de la gare routière, les médecins découvrent 500 grammes de cocaïne dans son ventre

Publié le 24/10/2017 à 14:53 - Mise à jour à 15:01
©John Vizcaino/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dimanche, un homme a été admis à l'hôpital à Avignon après un grave malaise. Un scanner a montré qu'il s'était introduit une trentaine de sachets de cocaïne dans l'appareil digestif pour transporter la drogue discrètement. Un geste qui a failli lui coûter la vie.

Il est passé à deux doigts de la mort pour avoir servi de mule pour un trafic de drogue. Un homme a été secouru dimanche 22 à la gare routière d'Avignon dans le Vaucluse après avoir été pris d'un grave malaise. Pris en charge par les secours, les médecins ont découvert dans les entrailles de l'individu pas moins d'un demi-kilogramme de drogue dure, de la cocaïne en l'occurrence.

Les faits se déroulent dimanche à 2h du matin. L'individu, un ressortissant espagnol âgé d'une quarantaine d'années, est brusquement pris de convulsions sur le parking de la gare. Rapidement évacué par les urgences, le personnel médical de l'hôpital Henri Duffaut décide de lui faire passer un scanner. L'appareil de radiologie mettra rapidement en évidence la présence d'une trentaine de capsules remplies de cocaïne et confectionnées avec des préservatifs. Il y en avait en tout pour 500 grammes, soit une valeur à la revente d'environ 25.000 euros.

C'est probablement la rupture de l'une de ces capsules et donc l'expansion de la drogue dans son organisme qui a provoqué le malaise qui aurait pu être mortel sans l'intervention des secours.

La police n'a pas pu encore interroger le suspect qui n'a pas non plus expulsé entièrement par les voies naturelles l'ensemble des petits ballots qu'il s'est introduit dans l'organisme pour les transporter discrètement. Les enquêteurs cherchent maintenant à savoir si la "mule" était en transit ou si Avignon était bel et bien la destination finale de la poudre blanche.

En février dernier, une femme de 32 ans servant de mule est morte à bord d'un vol entre Cayenne, en Guyane, et Orly. Elle était accompagnée de son petit garçon. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


C'est sans doute la rupture de l'un des sachets de drogue qui a provoqué le malaise.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-