Avignon: un homme tué par balles par un motard

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Avignon: un homme tué par balles par un motard

Publié le 23/12/2018 à 12:31 - Mise à jour à 12:41
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme a été tué par balles dans la nuit de samedi à dimanche à Avignon. La victime était âgée de 28 ans. Il pourrait s'agir d'un règlement de comptes.

Ce dimanche 23 au matin, aucune piste n'était privilégiée par les enquêteurs. Un jeune homme de 28 ans est mort, tué par balles sur la rocade de la ville, vers 1h30 du matin, dans la nuit de samedi à dimanche. Il a visiblement été abattu par un individu circulant à moto.

Selon France Bleu Vaucluse, la victime se trouvait au volant de sa voiture, arrêté au feu rouge, au croisement entre la rocade Charles De Gaulle et la route de Marseille quand il a été abattu. Le parquet n'a communiqué ce matin aucune information sur l'identité et le passé de la victime. Une fois son forfait accompli, le motard a pris la fuite sur son véhicule il est activement recherché par les forces de l'ordre

Lire aussi – Une figure du grand banditisme grièvement blessée lors d'un règlement de comptes à Paris

La victime a été déclarée décédée sur place par le médecin du Samu. Les constatations ont duré une partie de la nuit. Le mode opératoire rappelle celui d'un règlement de comptes mais "aucune hypothèse" n'est privilégiée par les enquêteurs.

Mardi 25 au soir, un homme avait déjà été abattu par balle dans un bar de la ville par deux individus arrivés en scooter. La victime était "très défavorablement connue de la police, dans le milieu du trafic de stupéfiants", ainsi que pour des faits de proxénétisme. Les deux tireurs ont pris la fuite en scooter. Une vingtaine de douilles de 9mm ont été retrouvées sur place. Il s'agit très probablement d'un règlement de comptes dans le milieu du banditisme.

Voir:

Bagnolet: une femme blessée lors d'un règlement de comptes

Marseille: un homme tué par balles sur le Vieux-Port, la piste du règlement de comptes privilégiée

Avignon: la police n'enlève pas le cadavre de la voisine, l'odeur se répand

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme a été tué par balles dans la nuit de samedi à dimanche à Avignon.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-