L'avocat de Jonathann Daval poursuivi pour violation du secret de l'instruction

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

L'avocat de Jonathann Daval poursuivi pour violation du secret de l'instruction

Publié le 28/01/2019 à 15:21 - Mise à jour le 29/01/2019 à 11:25
© SEBASTIEN BOZON / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

L'avocat de Jonathann Daval, Maître Randall Schwerdorffer, est suspecté d'être celui qui a révélé à la presse que son client avait avoué avoir tué sa femme Alexia lors de sa confrontation avec ses beaux-parents. Il dément ces accusations, s'offusquant d'une différence de traitement alors que de nombreuses fuites ont déjà émaillé ce dossier.

Randall Schwerdorffer, avocat de Jonathann Daval, est poursuivi pour violation du secret professionnel, en parallèle de l'affaire dans laquelle son client est accusé d'avoir tué sa femme, Alexia Daval.

Dans le viseur de la justice, une conversation que le juriste a eu avec la mère du suspect alors que celui-ci était confronté à la famille de la victime, début décembre dernier. Rapidement, le fait que celui-ci avait "craqué" devant ses beaux-parents et avoué le meurtre avait fuité dans la presse, avant même la fin des auditions de la journée. Le ton était notamment monté entre l'avocat de la défense et Grégory Gay, beau-frère de la victime, offusqué de découvrir ce coup de théâtre dans la presse, rapporte France 3.

Randall Schwerdorffer assure de son côté avoir simplement tenu au courant la mère de son client "de l'état émotionnel de son fils à qui on venait de montrer une photo d'Alexia" lors d'une pause dans la confrontation. "Je ne vois pas ce qui m'interdisait de parler à Martine Henry". Il nie avoir communiqué aux journalistes de quelconques informations.

Voir: Jonathann Daval craque devant sa belle-mère et avoue avoir tué Alexia

Il s'est également offusqué de la rapidité avec laquelle il a été mis en cause et de l'ampleur qu'a pris l'affaire, alors que de nombreux éléments ont déjà fuité au cours de l'instruction. Dans la plupart des cas, il n'est pas possible de remonter jusqu'à l'origine de la fuite en raison de la protection des sources des journalistes. Mais dans ce cas précis, le faible nombre de personnes alors au courant de ces aveux limite le nombre de suspects.

"Avec le parquet de Besançon c'est tendu depuis deux ans non pas en raison de l'affaire Daval. Dans le cadre d'une défense, nous avons déposé des plaintes qui ont profondément contrarié le parquet. C'est une façon de mettre la pression", a dénoncé l'avocat, ajoutant: "il me semble que le Procureur décide de poursuivre ce qui est insignifiant mais ne veux surtout pas savoir qui a gravement violé le secret de l'instruction et la présomption d'innocence dans cette affaire". De son côté le procureur a concédé que les éléments concernés n'étaient pas "capitaux" mais affirmé ne "plus pouvoir faire preuve de compréhension".

Lire aussi:

Secret de l'instruction et affaires: quelles règles pour les sources et les journalistes

Meurtre d'Alexia Daval: les aveux de Jonathann laissent des questions en suspens

Meurtre d'Alexia Daval: l'avocat de Jonathann dément avoir tenu des propos machistes

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Randall Schwerdorffer, avocat de Jonathann Daval, est accusé d'avoir violé le secret de l'instruction.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-