#BalanceTonStage, des témoignages pour dénoncer des conditions inadmissibles

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

#BalanceTonStage, des témoignages pour dénoncer des conditions inadmissibles

Publié le 06/10/2020 à 07:20
Instagram
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Les stages en entreprise sont l’objet de toutes les critiques et dénonciations de la part des étudiants depuis le lancement du mouvement #BalanceTonStage

Tout commence, lorsque 3 étudiants lyonnais décident de dénoncer et combattre le sexisme en entreprise, dont sont victimes les stagiaires. Ils invitaient donc les étudiants à partager leur expérience en lançant le hashtag  #BalanceTonStage. Comme on pouvait s’y attendre, les étudiants s’emparent de ce sujet ô combien brulant et ne se contente pas de dénoncer les attitudes sexistes, …

Le manque de considération et de respect se retrouvent dans la quasi-totalité des messages reçus, comme lorsque L’étudianteInf dénonce :

« Oh mais insupportable en stage quand ça propose des cafés à tout le monde sauf à toi parcke t stagiaire ! Genre moi aussi j’me suis pas levée à 5:00 du mat comme vous ??! C’est juste de la politesse et du savoir vivre en fait c incroyable  #balancetonstage »

Bien évidemment, le sexisme tient encore une place prépondérante avec des témoignages parfoits déroutants

… ou encore Maryline, qui dénonce

« A l'age de 20 ans je cherchais un stage en restauration et clairement le patron du restaurant m'a touche le dos du haut jusqu'en bas jusqu'a presque degrafe mon soutien gorge et bien sur je n'ai pas fait mon stage la bas. #BalanceTonStage « 

 

Toutes les discrimination sont dénoncées, notamment sur Twitter

« Quand on est une personne de couleur, fait savoir rester à son niveau. On ne devient pas infirmière »

Sur Instagram, Facebook ou Twitter, les étudiants ne se retiennent plus, allant même parfois jusqu’à nommer les responsables de ces dérives.

Parmi toutes ces dénonciations, on ressent combien ces attitudes déplacées ont des conséquences durables sur les étudiants, qui en gardent un souvenir indélébile, pour le meilleur comme pour le pire.

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un mouvement d'ampleur pour dénoncer les stages en entreprise

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-