Basse-Goulaine: il poignarde son père, sa mère et sa sœur

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Basse-Goulaine: il poignarde son père, sa mère et sa sœur

Publié le 05/10/2018 à 16:46 - Mise à jour à 17:03
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un jeune homme a attaqué au couteau sa sœur et ses parents à Basse-Goulaine, près de Nantes, dans la nuit de jeudi à vendredi. Il a été interpellé dans la matinée.

Le pronostic vital des victimes n'est heureusement pas engagé. Un jeune homme de 25 ans a été interpellé ce vendredi 5 au matin, à Basse-Goulaine, au sud de Nantes, car soupçonné d'avoir porté dans la nuit de violents coups de couteau aux membres de sa famille.

Selon Ouest-France, qui révèle l'information, les faits ont eu lieu au beau milieu de la nuit, vers 1h du matin. Le suspect s'en serait pris à son père, sa mère et sa sœur alors que ceux-ci dormaient paisiblement. La mère a été grièvement blessée tandis que le père et la sœur ont été moins gravement touchés. Ils ont pu donner l'alerte et prévenir les secours. Ces derniers ont pu rapidement arriver sur place et ont pu prendre en charge les blessés. Le fils avait pris la fuite entre temps.

Lire aussi - Schizophrène, il poignarde à mort sa mère puis blesse son ex et son père

"Un important dispositif de gendarmerie avait été déployé pour le retrouver: hélicoptère, équipe cynophile, peloton de surveillance et d’intervention (PSIG), brigade de recherche, l’ensemble des effectifs de la compagnie de Rezé, les gendarmes mobiles, ainsi que des renforts du PSIG de Nantes", précise le quotidien. Il a finalement été interpellé à un kilomètre de son domicile familial vers 11h du matin. Il était habillé d'une combinaison en treillis et d'un gilet tactique. "Il était équipé d’une arme -peut-être un pistolet- de type airsoft", a fait savoir Ouest-France. Il n'a pas opposé de résistance lors de son arrestation.

Les parents du suspect, qui a été placé en garde à vue au commissariat de Basse-Goulaine, ont dû être opérés. Le jeune homme fait l'objet au quotidien d'un suivi psychiatrique.

Voir:

Nord - poignardé à mort par voisin car la musique était trop forte

Gironde: un détenu schizophrène attaque son psychiatre à coups de fourchette

Le Cannet: il poignarde à mort sa famille après une tentative de suicide

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Suspecté d'avoir poignardé sa famille, il fait l'objet au quotidien d'un suivi psychiatrique.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-