Béarn: un chien tire au fusil sur son chasseur

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Béarn: un chien tire au fusil sur son chasseur

Publié le 24/11/2015 à 07:16 - Mise à jour à 07:17
©Flickr creative commun
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un sexagénaire a été blessé dans un accident de chasse, lundi dans les Pyrénées-Atlantiques. Son chien lui a tiré dessus au fusil.

Un chien a tiré au fusil sur son chasseur de maître. Oui, vous avez bien lu: dans cet accident de chasse, survenu dans la matinée de lundi 23 près d'Orthez (Pyrénées-Atlantiques), c'est l'animal qui a blessé celui qui tient habituellement l'arme.

Il était aux alentours de 10h30, lundi matin, lorsqu'un chasseur de 61 ans s'adonnait à son passe-temps favori en compagnie de son fils âgé d'une trentaine d'années dans un bois de Mesplède, près d'Orthez. Après avoir touché une bécasse, le sexagénaire a alors posé son fusil contre un tronc d'arbre pour ramasser tranquillement sa proie.

C'était sans compter sur son chien. Celui-ci, visiblement agité, peut-être très heureux du succès de son maître, s'est mis à sauter dans tous les sens. A tel point qu'il a finit par faire tomber l'arme, déclenchant la détente et donc le tir.

Dans la ligne de mire du fusil, le chasseur a été touché au bras, à la main et à reçu une projection de plombs au visage, selon La République des Pyrénées. Son fils a lui aussi été touché à la face et aurait également subi un léger traumatisme auditif, a en croire Sud-Ouest.

Les deux hommes ont ensuite été rapidement évacués au centre hospitalier d'Orthez, où ils ont été pris en charge. Leurs jours ne seraient toutefois pas en danger.

"Les gendarmes se sont rendus sur les lieux de l'accident pour faire les constatations" d'usage, précise La République des Pyrénées, sans que l'on sache pour l'heure, ce mardi matin, si le chien a été inquiété.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Habitué au collier, le tireur pourrait bien se voir passer les bracelets (photo d'illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-