Bébé enlévé à Grenoble: le père s'est rendu à la police, l'enfant est sain et sauf

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Bébé enlévé à Grenoble: le père s'est rendu à la police, l'enfant est sain et sauf

Publié le 19/10/2016 à 12:26 - Mise à jour à 12:28
©Ho/Police judiciaire/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Une alerte enlèvement avait été lancée mardi au soir pour retrouver Djenah, quatre mois, enlevée un peu plus tôt par son père à Grenoble. L'enfant a finalement été récupérée sain et sauf après que son ravisseur se soit rendu à la police.

La petite Djenah, quatre mois, enlevée mardi par son père à Grenoble (Isère), a été retrouvée en bonne santé mercredi matin après la reddition de son père à la police, a indiqué le parquet à l'AFP.

"Le père s'est rendu. Il a appelé la police d'une cabine téléphonique à Échirolles (dans la banlieue de Grenoble, NDLR). Il a été récupéré par la police à 11H30 avec l'enfant en bonne santé", a déclaré Jean-Yves Coquillat le procureur de Grenoble.

Une alerte enlèvement avait été lancée mardi 18 au soir pour retrouver Djenah, quatre mois, enlevée un peu plus tôt par son père à Grenoble selon les autorités qui ont déjà eu recours à ce dispositif à 18 reprises, toujours avec succès.

Selon le Dauphiné Libéré, le père se serait présenté mardi matin dans un foyer où vit la mère et aurait pris la fuite avec l'enfant. Le couple était séparé à la suite de violences dont le père est suspecté sur sa compagne, cette dernière étant prise en charge par une structure accueillant des femmes battues, relate le quotidien régional en précisant que le père avait un droit de visite.

Rapidement après le lancement de l'alerte, sa formulation qui décrivait le ravisseur présumé comme de "race noire" a fait polémique sur les réseaux sociaux. Le texte a été modifié dans la foulée par les autorités face à une avalanche de réactions indignées, sur Twitter notamment. Une formulation plus neutre évoquant un "individu de couleur noire" a été préférée.

Adopté en France en février 2006, ce dispositif consiste à lancer, en cas de rapt d'enfant mineur, une alerte massive via une cinquantaine de canaux de diffusion (radio, télévision, sites internet, panneaux de gare et d'autoroutes, panneaux d'affichage urbain, réseaux de la SNCF ou de la RATP, 22.000 bornes de la Française des Jeux) pour mobiliser la population dans la recherche de l'enfant et de son ravisseur.

Les particuliers peuvent relayer l'alerte via Facebook et des applications de smartphones.

C'est la 19e fois qu'une telle alerte est déclenchée en France. Jusqu'à présent, elle s'est révélée efficace dans tous les cas, permettant à chaque fois de retrouver les enfants enlevés vivants.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La petite Djenah, quatre mois, enlevée mardi par son père à Grenoble (Isère), a été retrouvée en bonne santé mercredi matin après la reddition de son père à la police.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-