Bébé mort noyé à Vienne: comment éviter les dangers lors du bain?

Bébé mort noyé à Vienne: comment éviter les dangers lors du bain?

Publié le 07/09/2017 à 10:41 - Mise à jour à 10:49
©Jorge Silva/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Mercredi, un enfant de six mois s'est noyé dans son bain alors que sa mère s'est absentée un bref instant pour répondre au téléphone. La salle de bains reste un lieu dangereux pour les nourrissons, nécessite d'adopter la plus grande prudence.

C'est une tragédie qui s'est déroulée à Vienne, en Isère, mercredi 6. Un bébé de six mois est mort dans son bain alors que sa mère s'est absentée quelques instants pour répondre à un appel téléphonique. Selon les premiers éléments connus, ce serait un geste inapproprié du grand frère de trois ans qui était également dans le bain, qui aurait précipité le drame: il aurait en effet actionné le robinet d'eau et le niveau serait rapidement monté. Cette version demande cependant à être confirmée: une autopsie de la victime sera réalisée ce jeudi 7.

La salle de bains est en effet un lieu dangereux pour les enfants… même si ce n'est pas la pièce où se déroulent les accidents les plus graves chez les plus petits. Chaque année, environ 25 enfants meurent en effet d'accidents domestiques dans une salle de bains (généralement par noyade). Or, cette pièce ne concentre que 5% des 500 victimes de drames domestiques, loin derrière la cuisine qui elle dépasse les 15%.

Dès l'âge de deux mois, un bébé a tendance à remuer et peut facilement basculer dans l'eau et se noyer. Il est donc conseillé d'adopter un objet adéquat comme un siège adapté, empêchant toute bascule de l'enfant même en cas de secousse du bambin turbulent. L'idéal restera toujours la présence de l'un de ses parents pour la baignade, même si le cas de Vienne montre bien que les choses ne sont pas toujours aussi simples.

Enfin les parents doivent faire très attention à un phénomène spécifique: la "noyade sèche". Si le fait de "boire la tasse" pour un adulte ou un enfant suffisamment grand semble sans gravité, il est tout autre pour les plus petits: un bébé peut avaler très vite une quantité excessive d'eau mais qui ne provoquera pas immédiatement la suffocation mortelle qui, elle,  peut se produire parfois 72 heures plus tard sans que l'adulte n'anticipe un tel danger.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des objets adaptés pour le bébé existent.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-