Belgique: une blague sur Facebook le fait passer pour un pédophile, il se fait harceler et menacer

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Belgique: une blague sur Facebook le fait passer pour un pédophile, il se fait harceler et menacer

Publié le 11/08/2017 à 14:35 - Mise à jour à 14:59
© LEON NEAL / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Depuis quelques jours, un jeune homme de 13 ans est menacé et insulté sur Facebook suite à une mauvaise blague. Sa photo a été diffusée avec en titre "un pédophile à Charleroi". Elle a été retirée dimanche.

Il vit l'enfer. Depuis quelques jours, un adolescent de 13 ans est victime d'une blague sur Facebook faite par un enfant de 12 ans. C'est via un générateur d'articles factices que l'auteur a diffusé la fausse information qui a été partagée plus de 6.000 fois en une journée. Retirée dimanche 6, cette "fake news", inventée par un ami de la victime, titrait "un pédophile à Charleroi" avec la photo du jeune homme.

L'adolescent à l'origine du canular ne voulait pas nuire à son ami mais les réseaux sociaux ont pris le dessus. Il a perdu le contrôle de sa bêtise et maintenant, la victime est quotidiennement menacée et harcelée. Interrogée par RTL Info, sa mère a réagi: "sur des sites du blagues, (...) il n’y a pas de modérateur, donc vous pouvez écrire tout et n’importe quoi, sur tout et n’importe quoi et utiliser des images, même d’enfants. Les conséquences, c’est que je ne le fais pas sortir, parce que je ne sais pas ce qui pourrait lui arriver". Elle s'est également indignée des personnes qui ont partagé l'article. "Il suffisait de cliquer sur l’image pour se rendre compte que c’était une blague (...) seulement, les gens ont juste lu +pédophile à Charleroi+, et ils l’ont partagé, sans plus, sans regarder plus loin".

La famille a également tenu à alerter sur ce phénomène dangereux des réseaux sociaux: "il faut lire, de la première lettre à la dernière lettre d’un article, et peut-être aussi vérifier les sources de l’article, parce que d’un petit rien, on peut, je ne vais pas dire ruiner la vie de quelqu'un, mais en tout cas, faire du mal à sa réputation".

Un démenti a été publié sur les réseaux sociaux afin de stopper la vague déferlante de haine qui s'abat sur le jeune homme depuis plusieurs jours.

 A PARTAGER SVP!!!  FAUSSE RUMEUR  Mon neveu (Ilaro DKZ) est victime d'une blague de très très mauvais...

Publié par Miranda Savignano sur lundi 7 août 2017

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La blague sur Facebook a été partagée plus de 6.000 fois en une journée.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-