Belgique: un homme armé d'un couteau se jette sur des policiers, l'assaillant neutralisé

Belgique: un homme armé d'un couteau se jette sur des policiers, l'assaillant neutralisé

Publié le 24/01/2018 à 08:03 - Mise à jour à 08:08
©Dirk Waem/Belga/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

A la gare de Gand-Saint-Pierre en Belgique, un homme armé d'un couteau s'est jeté sur des policiers mardi soir aux alentours de 21h. D'après les premiers éléments rapportés, il souffrirait de problèmes d'ordre psychique mais ne présenterait aucun signe de radicalisation.

L'incident aurait pu faire des victimes. A la gare de Gand-Saint-Pierre en Belgique, un homme armé s'est jeté sur des policiers mardi 23 au soir aux alentours de 21h en brandissant son couteau en leur direction. Les forces de l'ordre ont immédiatement riposté en faisant usage de leurs armes. Touché de deux balles, l'individu a été sérieusement blessé et a été transporté à l'hôpital. Ses jours étaient en danger lorsqu'il est arrivé sur place mais l'homme est désormais sain et sauf.  

D'après les premiers éléments divulgués par le parquet de Flandre-Orientale, l'homme serait un Afghan de 28 ans mais il n'y aurait pas "encore de certitude absolue, quant à l'identité de l'homme en question", a déclaré la porte-parole, An Schoonjans. Il souffrirait de problèmes d'ordre psychique et ne présenterait aucun signe de radicalisation.

Certains témoins de la scène auraient entendu l'individu crier au moment de l'attaque. Une enquête a été ouverte afin de déterminer les motivations de l'individu et de connaître les circonstances précises de l'attaque.  

Lire aussi - Belgique: condamné pour terrorisme, un proche d'un terroriste de Bruxelles parvient à fuir vers la Syrie

Cette tentative d'agression a eu lieu alors que la Belgique a baissé lundi son niveau d’alerte teroriste de trois à deux (sur une échelle de quatre). Près de deux ans plus tôt, des attentats-suicides avaient frappé la station de métro Maelbeek et l'aéroport de Bruxelles-Zaventem, faisant 32 morts et plus de 320 blessés. Des attaques commises par la cellule du groupe Etat islamique (EI).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des policiers ont ouvert le feu sur un homme armé de couteau à la gare de Gand en Belgique.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-