Béziers: le maire Robert Ménard équipe les policiers municipaux d'armes semi-automatiques

Béziers: le maire Robert Ménard équipe les policiers municipaux d'armes semi-automatiques

Publié le 11/02/2015 à 14:36 - Mise à jour à 14:44
©Alain Robert/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

Depuis le 1er février la police municipale de Béziers est armée. Une campagne d'affichage sur ce thème provoque la polémique.

Robert Ménard, maire de Béziers, l'avait promis en juin dernier, il armerait la police municipale de la ville. C'est désormais chose faite. Les policiers municipaux biterrois viennent de se voir doter de pistolets semi-automatiques de calibre 7.65.

Cette mesure n'est pas nouvelle et existe déjà dans d'autres villes de France. Cependant, c'est la campagne d'affichage qui va avec sa mise en place (en date du 1er février dernier) qui provoque une polémique. "Désormais la police municipale a un nouvel ami", peut-on lire depuis ce mercredi sur une affiche placardée dans les rues de Béziers montrant un pistolet en gros plan avec un écusson tricolore sur la crosse comme l'explique le journal Midi-Libre.

Une campagne d'affichage assez crue qui n'a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux.

La police municipale de Béziers devrait également se voir doter de flashballs et de tasers dans les prochains mois. Le coût de l'armement de la police biterroise devrait se chiffrer entre 60.000 et 70.000 euros. Les effectifs des îlotiers en ont été augmentés passant de 43 membres à 80, des brigades canines et équestres ont aussi été créées.

Le sous-préfet de Béziers, Nicolas Lerner, a suivi de près le dossier d’armement de la police municipale de la ville. Une évolution tout à fait légale qui devait cependant répondre à plusieurs conditions. Dont deux principales : "la signature préalable, avec le représentant de l’État, d’une convention de coordination et l’agrément individuel de chacun des agents pour lequel une autorisation de port d’arme est sollicitée".

Pour l'heure, seuls neuf policiers sont habilités à porter une arme.

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Robert Ménard a décidé d'armer la police municipale de Béziers.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-