Bezons: le lycéen frappe et étrangle sa professeure

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Bezons: le lycéen frappe et étrangle sa professeure

Publié le 12/11/2018 à 08:09
© Philippe HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un jeune de 16 ans a étranglé vendredi sa professeure de mathématiques qui l'avait exclu de sa classe peu de temps avant. Il a été mis en examen pour violences aggravés.

Il a été mis en examen dimanche 11 pour "violences aggravées". Un lycéen de 16 a tenté d'étrangler sa professeur après l'avoir frappé vendredi 9 à Bezons dans le Val-d'Oise. L'intervention de ses camarades de classe a permit d'arrêter les violences.

La professeure avait exclu le jeune homme un peu plus tôt duc ours de mathématique qu'il dispensait. Le lycéen est alors revenu à la charge et s'est en pris physiquement à son enseignante. "Il a porté un coup avec la paume de sa main sur le nez du professeur et l'a saisi par le cou pour l'étrangler", a fait savoir une source proche du dossier. Heureusement pour le professeur, les autres élèves de la classe sont intervenus et ont permit de les séparer. 

Lire aussi - Violence à l'école: les profs critiquent des réponses inadaptées de l'Education nationale

Interpellé par la police sur place, le lycéen avait été placé en garde à vue. L'enquête a été confiée au commissariat d'Argenteuil. L'enseignante, présentant des blessures légères au niveau du cou, a été transporté aux urgences d'Argenteuil par les secours. Il s'est vu prescrire deux jours d'incapacité temporaire de travail (ITT), a précisé le parquet.  

"Le lycéen a été présenté à un juge des enfants et placé sous contrôle judiciaire", a indiqué le parquet. Il a également interdiction de se rendre dans son ancien établissement - un lycée professionnel - ou d'approcher l'enseignant agressé. 

Cette nouvelle affaire de violences au sein de l'Education nationale intervient alors que le ministre Jean-Michel Blanquer à annoncer un plan d'action contre la violence dans les établissements scolaires, qui doit être présenté d'ici à la mi-décembre. Il fait suite à la publication d'une vidéo sur Internet montrant l'agression d'une professeure par l'un de ses élèves avec une arme factice dans un lycée de Créteil. 

Voir:

Suppression de 1.800 postes dans l'Education nationale en 2019 

A 12 ans, il menace la principale adjointe du collège avec une arme factice

Mise en examen du lycéen qui avait braqué sa professeure avec une arme factice

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un jeune de 16 ans a étranglé vendredi sa professeure de mathématiques vendredi à Bezons.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-