Bientôt un procès contre un ancien SS impliqué dans le massacre d'Ascq?

Bientôt un procès contre un ancien SS impliqué dans le massacre d'Ascq?

Publié le 24/07/2019 à 16:33 - Mise à jour à 16:58
© Lillian SUWANRUMPHA / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Karl Münter, ancien membre de la 12e division de Waffen-SS qui a perpétré le massacre d'Ascq en 1944, est l'objet d'une plainte pour "incitation à la haine raciale et atteinte à la mémoire des morts" de la part des familles des 86 victimes. Agé de 96 ans aujourd'hui, il a affirmé n'avoir rien à regretter de ses actes accomplis pendant la guerre.

Les familles des victimes du massacre d'Ascq (Nord), perpétré en avril 1944 par les SS, espèrent pouvoir enfin confronter un des bourreaux, en l'espèce Karl Münter, aujourd'hui âgé de 96 ans, et qui continue de tenir des discours ambigus voire révisionnistes sur les crimes nazis.

Dans la nuit du 1er au 2 avril 1944, son unité, la 12e division de Waffen-SS "Hitlerjugend" (ainsi nommée car elle était à ses débuts essentiellement composée de membres des Jeunesses hitlériennes) avait abattu 86 hommes en représailles du sabotage du train qui transportait ses hommes et son matériel et qui n'avait fait aucune victime. 

Voir: Mort de l'agent du Mossad qui avait capturé le nazi Eichmann

En 1949, un tribunal militaire avait jugé coupable Karl Münter pour sa participation au massacre, le condamnant à mort par contumace. Mais la justice française n'avait jamais pu faire exécuter une peine contre le SS. Encore plus douloureux pour les familles des victimes, cette décision a finalement au contraire protégé Karl Münter, celui-ci ne pouvant être jugé une seconde fois pour le même crime, avait tranché en 2018 la justice allemande.

Mais un nouveau procès pourrait se tenir. En effet, le nonagénaire s'est à plusieurs reprises fait remarquer pour sa présence au sein de rassemblements néo-nazis, pour avoir mis en doute le nombre de juifs victimes de l'Holocauste et pour avoir déclaré à une chaîne de télévision allemande n'avoir aucun regret quant aux actes commis durant la guerre.

Les descendants des victimes ont donc décidé de porter plainte pour "incitation à la haine raciale et atteinte à la mémoire des morts", faits punissables de cinq ans de prison. Un procès pourrait leur permettre d'obtenir des réponses et peut-être de clore ce douloureux chapitre, mais son déroulement reste suspendu à plusieurs conditions. Eu égard à son grand âge, il est possible que Karl Münter ne soit pas considéré par la justice comme en mesure d'être jugé. Des expertises médicales devraient trancher la question.

Lire aussi:

Les nazis ont-ils survécu? Le livre enquête choc de Nicolas Lebourg

Médecins nazis: des restes de victimes inhumés plus de 70 ans après

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Karl Münter avait déjà été condamné pour sa participation au massacre d'Ascq mais ne dit ne rien regretter.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-