Bitcoins : il se fait voler 500 000 euros en téléchargeant une appli piratée

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Bitcoins : il se fait voler 500 000 euros en téléchargeant une appli piratée

Publié le 02/04/2021 à 10:59
© GEORGE FREY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Aux États-Unis, un entrepreneur a perdu l’intégralité de ses économies, conservées sous la forme de bitcoins, en téléchargeant sur l’App Store une application frauduleuse.

862 000 euros dérobés

Si vous être l’heureux détenteurs de bitcoins, cette cryptomonnaie née sur le dark web, attention de les conserver à l’abri d’éventuels voleurs. Le Washington Post rapporte l’histoire de Philippe Christodoulou, un entrepreneur américain qui détenait plus de 862 000 euros en devise virtuelle, et dont la fortune a été dérobée en quelques secondes, au moyen d’une application frauduleuse.

L’homme d’affaires conservait ses 17,1 bitcoins dans un portefeuille électronique, appelé Trezor. Il raconte au quotidien avoir voulu télécharger l’application pour consulter la valeur prise par la cryptomonnaie. Il se rend donc sur l’App Store et trouve l’application. Rien ne lui indique qu’elle est suspecte : en plus du logo identique, elle affiche cinq étoiles et même 155 avis clients. Il la télécharge donc, entre ses mots de passe… Et se fait immédiatement dérober sa fortune, estimée à 511 000 euros au moment des faits. Ce vendredi, 17,1 bitcoins valent plus de 862 000 euros.

Une erreur de l’App Store

Pour Philippe Christodoulou, Apple est le seul responsable de ce vol. Estimant que la marque californienne avait « trahi sa confiance », il a affirmé qu’il ne la laisserait pas « s’en tirer à si bon compte ».

Il faut dire qu’Apple, en décrivant son App Store comme « le marché le plus sûr du monde pour les applis », laisse entendre à ses clients que chaque application disponible est vérifiée en amont. Les hackeurs se sont visiblement servis d’une faille dans le système pour y proposer une fausse appli Trezor, le gestionnaire de cryptomonnaie n’étant pourtant pas disponible sous forme d’application mobile. En décembre 2020, Google Play avait aussi abrité quelques jours une appli frauduleuse similaire, avant d’être retirée de la plateforme.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des bitcoins

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-