Blocage de Fleury-Merogis: les surveillants délogés par les gendarmes (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Blocage de Fleury-Merogis: les surveillants délogés par les gendarmes (vidéo)

Publié le 11/04/2017 à 11:26 - Mise à jour à 11:40
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Environ 350 gardiens ont bloqué l'entrée de la prison de Fleury-Merogis, lundi soir, enflammant des barricades avant d'être délogés par les gendarmes mobiles. Ils manifestaient suite à l'agression de six de leurs collègues dans la prison largement surpeuplée.

Gendarmes contre surveillants pénitentiaires. La scène peut paraître ubuesque mais c'est pourtant celle qui s'est déroulée aux abords de la prison de Fleury-Mérogis, lundi 10. Le centre pénitentiaire a été bloqué par ses gardiens durant plusieurs heures à grand renfort de barricades auxquelles ils ont mis le feu dans la soirée.

L'opération n'a cependant duré que quelques heures, le temps de l'intervention des gendarmes mobiles. Ceux-ci ont repoussé les manifestants en utilisant notamment des gaz lacrymogène. Des images impressionnantes même si les heurts ont été limités. Les 350 manifestants ne se sont en effet pas laissé déloger facilement, organisant notamment un sit-in, mais sans recourir à la violence contre les forces de l'ordre. L'accès à la prison a été dégagé peu après 23h.

Les surveillants manifestaient contre la récente agression de six gardiens dans la plus grande prison d'Europe, minée par la surpopulation carcérale et le manque de personnels. La maison d'arrêt est actuellement remplie à 180% de sa capacité. Elle accueille plus de 4.200 détenus et près de 150 postes de fonctionnaires sont vacants, selon les syndicats. Jeudi, six gardiens de la prison ont été blessés par huit mineurs lors d'une altercation entre détenus qui a dégénéré en bagarre.

Un rendez-vous entre l'intersyndicale (Ufap-Unsa Justice, CGT Pénitentiaire, FO Pénitentiaire) de Fleury et la direction de l'administration pénitentiaire est prévu mardi à 14h, ont précisé les syndicats, qui tiendront également dans la matinée une "marche des oubliés de la République" dans la ville de Fleury-Mérogis.

(Voir ci-dessous les images de la manifestation diffusées par Euronews):

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La maison d'arrêt est actuellement remplie à 180% de sa capacité.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-