Bobigny: l'étudiant forçait des adolescentes à envoyer des vidéos sexuelles

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Bobigny: l'étudiant forçait des adolescentes à envoyer des vidéos sexuelles

Publié le 09/10/2018 à 16:05 - Mise à jour à 16:30
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un étudiant de Bobigny, âgé de 27 ans, a été interpellé en septembre dernier par la brigade des mineurs de Paris. Il est soupçonné d'avoir forcé des mineures, âgées de 11 à 17 ans, à lui envoyer des vidéos à caractère sexuel.

Il a été interpellé. Un jeune homme de 27 ans, vivant à Bobigny, a été arrêté par la brigade des mineurs de Paris au cours du mois de septembre. Il est suspecté d'avoir forcé des dizaines d'adolescentes à lui envoyer des vidéos à caractère sexuel.

L'étudiant d'un IUT en Seine-Saint-Denis avait mis en place une stratégie bien rodée pour arriver à ses fins.

Tout d'abord, il avait créé des faux profils de jeunes mannequins qu'il disait liés à des agences professionnelles sur Facebook selon RTL.

A voir aussi: Somme - le faux professeur de judo pédophile est accusé de viol

Grâce à ses comptes, il entrait en contact avec de jeunes filles et les incitait à postuler pour des castings imaginaires, ce que bien sûr elles ignoraient.

Elles commençaient alors à lui envoyer des photos d'elles, la teneur des images était classique mais vite l'étudiant leur en demandait plus. Ainsi, un bon nombre d'entre elle se dénudaient dans l'espoir de décrocher un rôle.

Muni de ces photos compromettantes, le jeune homme les faisait ensuite chanter et les obligeait à lui envoyer des vidéos à caractère sexuel. Si elles refusaient de le faire, il menaçait de dévoiler les photos suggestives qu'elles lui avaient fait parvenir.

C'est finalement une jeune Québécoise qui a décidé de porter plainte. La police a ainsi pu identifier 70 victimes, âgées de 11 à 17 ans et principalement québécoises. C'est en effet dans cette partie du Canada que le suspect sévissait, sur Internet, depuis avril 2017. Il avait cependant aussi contacté des jeunes filles dans le nord de la France.

Grâce à cette plainte, les policiers de la brigade des mineurs de Paris ont pu l'interpeller. Il a été mis en examen pour corruption de mineurs et a été incarcéré.

A lire aussi:

Un zoophile pédophile viole une vache et se fait pénétrer par un cheval

Pédophile cannibale: il viole une ado, tue son colocataire et mange ses organes

Lyon: le pédophile récidiviste obtenait des photos d'adolescents nus en les menaçant

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le jeune homme vivant à Bobigny sévissait depuis avril 2017.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-