Boîte de nuit homosexuelle et application de rencontres gays: les troublants témoignages sur le tueur d'Orlando

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Boîte de nuit homosexuelle et application de rencontres gays: les troublants témoignages sur le tueur d'Orlando

Publié le 14/06/2016 à 11:40 - Mise à jour à 12:26
DR
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Omar Mateen connaissait bien le "Pulse" où il a assassiné 49 personnes. Il fréquentait en effet l'établissement en tant que client selon des témoins.

Trois jours après la fusillade d’Orlando, où 49 personnes ont été tuées dans la boîte de nuit le "Pulse" par Omar Mateen, de nombreuses questions demeurent sur l’homme qui a perpétré ce qui est annoncé comme un attentat. Dans un premier temps, l’enquête a avancé rapidement, permettant d’identifier l’auteur, et de mettre en lien une connexion avec l’Etat islamique qui a revendiqué cette attaque.

Cependant, les enquêteurs sont quasiment certains qu’Omar Mateen a agi de son propre chef, et que Daech n’a pas directement commandité cette action. Qu’est-ce qui a pu pousser l’homme, d’origine afghane et qui travailait depuis 2007 comme agent de sécurité, à passer à l’acte? Et surtout à choisir une telle cible?

Son entourage, son père notamment, avait déjà évoqué l’aversion apparente d’Omar Mateen pour les homosexuels, notamment ceux qui s'affichent dans l’espace public. Mais les révélations publiées dans le Orlando Sentinel, le quotidien de l’agglomération floridienne, laissent penser à une personnalité plus complexe. Selon le journal en effet, plusieurs témoins affirment qu’Omar Mateen avait fréquenté à plusieurs reprises le club gay, où il s’était distingué notamment par son comportement agressif et son alcoolisation excessive.

Certes, Omar Mateen aurait pu repérer les lieux. Cependant un autre témoignage affirme, cette fois au Los Angeles Times, qu’Omar Mateen utilisait Jack’d, un réseau social mobile "pour les mecs qui veulent rencontrer des mecs" dixit la page d’accueil. Enfin, un ancien camarade de classe à l’académie de police qu’Omar Mateen a fréquenté avant de s’orienter vers la sécurité privée affirme que l’Américain d’origine afghane lui avait fait des avances et qu’ils avaient partagé quelques sorties communes: "Je suis allé dans quelques bars gays avec lui, mais comme je ne m’étais pas révélé (comme homosexuel, NLDR), j’ai décliné sa proposition" explique l’homme dans le Palm Beach Post, un autre quotidien foridien.

Autant de témoignages qui, s’ils restent à confirmer, dessine putôt un personnage à la fois islamiste radical et potentiellement homosexuel, en plus d’être homophobe en apparence, et avoir été marié avec une femme en 2009. Cette dernière, dont il était divorcé, avait d’ailleurs affirmé au Washington Post qu’i n’était "pas une personne stable".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :


Omar Mateen photographié par lui-même à une date inconnue.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-