Bordeaux: appel à témoins après un accident mortel sur la rocade

Bordeaux: appel à témoins après un accident mortel sur la rocade

Publié le 17/08/2017 à 11:50 - Mise à jour à 12:08
©Nicolas José/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Aux alentours de 18h30 mercredi soir, un motard de 50 ans est décédé dans un accident de la route. Les enquêteurs ont lancé un appel à témoins, demandant à toute personne susceptible de les éclairer sur le scénario du drame de les joindre au 06.62.40.97.26.

Drame sur la rocade bordelaise. Aux alentours de 18h30 mercredi 16 au soir, un motard de 50 ans est décédé dans un accident de la route. Selon les informations de Sud-Ouest, sa moto est entrée en collision avec un poids lourd et une voiture. Mais pour le moment, les enquêteurs ne savent pas encore avec exactitude ce qu'il s'est passé et surtout lequel des véhicules a percuté l'autre en premier.

Par conséquent, ils ont décidé de lancer un appel à témoins, demandant à toute personne susceptible de les éclairer sur le scénario de l'accident de les joindre au 06.62.40.97.26. Quant au motard, il ne s'en est pas sorti. Pris en charge rapidement par les secours, il n'a pas survécu à ses blessures. Le carambolage n'a fait aucune autre victime.

Pour rappel, d'après l'Observatoire national interministériel de la Sécurité routière (ONISR), le nombre de morts sur les routes était en hausse de 15,4% au mois de juin (par rapport à juin 2016). Dans le détail, 329 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine, contre 285 en juin 2016, soit 44 personnes tuées en plus (+15,4%).

L'occasion de rappeler qu'il est important à cette période de l'année, où les déplacements se font plus nombreux, d'être très vigilant sur la route. Quelques règles sont donc à respecter: attacher sa ceinture, laisser les passagers du véhicule répondre au téléphone à la place du conducteur ou bien mettre son portable sur messagerie. En parallèle, il est fortement recommandé de respecter les limitations de vitesse, les distances de sécurité mais aussi de faire une pause toutes les deux heures. Et dans le cas où le conducteur a bu de l'alcool ou pris des médicaments, il est nécessaire de passer le volant à une autre personne.

Selon la Sécurité routière, les principales causes d'accident restent la vitesse excessive et l'alcool.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les circonstances exactes de l'accident restent à établir.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-