Bordeaux: elle se fait violer en pleine rue par 3 hommes, son petit ami laisse faire

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Bordeaux: elle se fait violer en pleine rue par 3 hommes, son petit ami laisse faire

Publié le 19/09/2017 à 11:06 - Mise à jour à 11:16
© NICOLAS TUCAT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une femme a été violée par trois hommes sur la voie publique, dans la nuit de vendredi à samedi dernier rue Videau à Bordeaux (quartier Capucins). Le tout sous les yeux de son petit ami, qui n'a pas pris sa défense.

La soirée festive a viré au drame. Une femme a été violée par trois hommes en pleine rue et dans le centre-ville de Bordeaux, dans la nuit de vendredi 15 à samedi 16. Comble de l'horreur, cette agression en réunion s'est déroulée sous les yeux de son compagnon, qui n'a pas esquissé le moindre geste pour la défendre rapporte Sud Ouest.

Il était aux alentours de 4h du matin lorsque les deux tourtereaux se promenaient main dans la main rue Videau, tout près du haut lieu de la vie nocturne bordelaise. D'après le quotidien régional, le couple, un brin éméché, n'hésitait pas à faire étalage de sa passion lorsque trois hommes se sont approchés d'eux. De nationalité roumaine selon la même source, ceux-ci s'en seraient alors pris à la jeune femme. Puis d'aller jusqu'à la violer en pleine rue contre une voiture avant d'être sauvée du calvaire par des policiers qui patrouillaient dans le secteur.

Des faits qui se sont donc déroulés sous les yeux de son petit ami qui a laissé faire. Pour preuve: l'homme a été interpellé en même temps que les auteurs du viol en réunion et tous ont été placés en garde à vue au commissariat central de Bordeaux. Devant la gravité des faits, il a même été envisagé de le déférer au tribunal pour "non-assistance à personne en danger", même s'il a finalement été remis en liberté. Les trois agresseurs ont pour leur part été placé en détention provisoire et mis en examen.

La police patrouille de manière assidue dans le centre-ville de Bordeaux où des commerçants ont manifesté en juillet pour dénoncer l'insécurité selon eux croissante. Un patron de bar du quartier Saint-Michel ayant participé au défilé avait par ailleurs été violemment agressé à coups de poing américain, notamment, le jour même.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La victime a été violée en pleine rue dans le centre-ville de Bordeaux.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-