Bordeaux: un canapé hissé sur la statue de Chaban-Delmas

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Bordeaux: un canapé hissé sur la statue de Chaban-Delmas

Publié le 16/02/2017 à 15:23 - Mise à jour à 15:54
©Sud Ouest Bordeaux/Twitter
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un canapé a été enfoncé sur la statue de Jacques Chaban-Delmas, ancien maire, place Pey-Berland à Bordeaux dans la nuit de mardi à mercredi.

Deux agents du service de la voirie de Bordeaux Métropole ont fait une étrange découverte dans la nuit de mardi 14 à mercredi 15. Ils ont en effet été appelés pour intervenir place Pey-Berland, dans le centre de la ville, ou un canapé avait été hissé sur la statue de Jacques Chaban-Delmas, l'ancien maire de Bordeaux.

Les petits plaisantins ont donné un travail considérable au service de la voirie de la commune: il a en effet fallu mobiliser un camion grue pour enlever le meuble coincé autour de la tête du monument. La statue de bronze fait tout de même plus de trois mètres de haut, près de quatre avec le piédestal.

Après une opération qui a duré plus de deux heures, tous se sont posés la même question: comment les petits facétieux, qui n'ont pas été retrouvés, ont-ils réussi à hisser ce canapé sans que personne ne s'en aperçoive?

Les Bordelais semble avoir un sens de l'humour assez insolite. En 2013, cinq jeunes alcoolisés avaient volé un lama dans un cirque alors qu'ils sortaient de discothèque. Ils avaient promené l'animal, qu'ils avaient baptisé Serge, dans le tramway.

Mais le conducteur s'était vite aperçu de la présence de l'animal et avait prévenu la compagnie de transport. Les cinq jeunes avaient été interpellés et mis en garde à vue: le cirque avait porté plainte et demandé réparation. Cependant, comme pour le canapé fiché sur la tête de la statue, la photo des cinq jeunes avaient faire le tour des réseau sociaux et avait engendré des centaines de milliers de likes sur Facebook.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un camion grue a dû être utilisé pour enlever le canapé.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-