Bouches-du-Rhône: après plusieurs tonneaux dans sa voiture, il meurt percuté par un train

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 24 novembre 2016 - 15:43
Image
Une collision entre un TER et une voiture.
Crédits
©Capture d'écran Twitter
L'homme n'a pas survécu au choc.
©Capture d'écran Twitter
Un homme de 72 ans a raté une manœuvre automobile, alors qu'il surplombait une voie ferrée. Chutant sur les voies au moment où un train passait, il n'a pas survécu.

Aucune chance. Mercredi 23, le conducteur du véhicule ne pouvait pas réchapper à la mort lorsque sa voiture s’est retrouvée sur la voix ferrée après une manœuvre ratée.

A un kilomètre environ de la gare de Carry-le-Rouet, une ville de 6.000 habitants dans les Bouches-du-Rhône, un homme de 72 ans à bord de son 4X4 effectuait une marche arrière, à proximité de son domicile qui surplombe les rails.

Il est dix heures du matin lorsque l’homme enclenche mal sa manœuvre et fait chuter son véhicule en contrebas. Après plusieurs tonneaux, le véhicule se retrouve immobilisé. En plein milieu de la voie ferrée. Le drame était alors inévitable. Un train roulant en direction d’Ensuès-la-Redonne, la commune voisine, n’a pas pu éviter le véhicule immobile.

Le choc a été violent et le septuagénaire n’a pas survécu malgré l’intervention des secours. Les pompiers ont publié sur leur compte Twitter une photo de la scène témoignant de la violence du choc.

A cette heure, le train était pratiquement vide, ne comptant que le conducteur, le contrôleur et… deux passagers. Le deux employés de la SNCF ont été pris en charge, en état de choc. Une enquête est en cours pour définir les raisons exactes de cet accident.

 

À LIRE AUSSI

Image
Des voyageurs montent dans un train de la SNCF à quai.
Isère: une maman et ses deux enfants meurent percutés par un train
Une femme est ses deux enfants ont étés mortellement percutés par un train, dimanche 14 en début de soirée dans l'Isère. A ce stade, ce lundi matin, les enquêteurs pri...
15 décembre 2014 - 11:55
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.