Boulogne-Billancourt: un professeur particulier tente d'immoler son élève par le feu

Auteur(s)
VL
Publié le 04 mai 2015 - 13:43
Image
Un policier en uniforme.
Crédits
©Charles Platiau/Reuters
La police a dû pénétrer par la force dans l'appartement du ravisseur pour éviter le drame.
©Charles Platiau/Reuters
Un professeur particulier a été mis en examen dimanche 3. Il avait enlevé et séquestré un de ses élèves mercredi 29 avril, puis tenté de s'immoler par le feu avec lui. Il aurait agi suite à une peine de cœur concernant la mère de sa victime.

C'est une peine de cœur qui aurait été l'élément déclencheur. Un professeur particulier a été incarcéré, dimanche 3 après avoir tenté de s'immoler par le feu et d'entraîner dans son supplice un garçon de 13 ans, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme de 54 ans dispensait des cours à sa victime. Mercredi 29 avril en fin d'après-midi, il était venu chercher l'enfant à son domicile pour l'emmener ensuite chez lui. Sur place, il l'aurait ligoté sur une chaise, bâillonné et aspergé d'essence.

Alerté par la mère de l'enfant, les forces de l'ordre se sont rendues dans la soirée au domicile du ravisseur. Là, ils ont constaté une forte odeur d'essence et leurs coups sont restés sans réponses. Les policiers ont alors décidé de forcer l'entrée.

En les voyants arriver, l'homme aurait tenté de s'immoler par le feu puis de se taillader les veines. Il a pu être maîtrisé et l'enfant libéré. Le ravisseur souffrait cependant d'importantes brûlures tandis que sa victime n'a été que légèrement blessée et très choquée.

Tous deux ont été transportés à l'hôpital où l'homme s'est vu notifier son placement en détention provisoire. Il a été mis en examen et écroué, dimanche 3. Une information judiciaire a été ouverte pour tentative d'assassinat et séquestration sur mineur. Selon le parquet de Nanterre, le professeur aurait eu une relation avec la mère de sa victime et aurait donc agi par "dépit amoureux".

 

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don