Braquage à Provins: crainte d'une prise d'otages dans un centre commercial

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Braquage à Provins: crainte d'une prise d'otages dans un centre commercial

Publié le 26/05/2017 à 11:57 - Mise à jour à 12:27
©Kenzo Tribouillard/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Deux hommes armés ont pénétré ce vendredi matin dans un supermarché de Provins. Le RAID a été déployé en prévision d'une possible prise d'otages, mais il semblerait que les salariés se soient réfugiés dans un autre magasin. Les braqueurs ont pris la fuite et sont activement recherchés.

Cela a été une heure particulièrement éprouvante pour le personnel d'un supermarché de Provins (Seine-et-Marne), où s'est déroulé un braquage ce vendredi 26 au matin. Les malfaiteurs qui en voulaient à la caisse ont pris la fuite.

Les 22 salariés du magasin Intermarché situé avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny venaient de prendre leur service ce vendredi matin vers 7h lorsque deux individus armés ont fait irruption. Les circonstances exacts de cet incident était encore floues quelques heures après les faits, notamment quant à la réalité ou non d'une prise d'otages.

En effet, un important dispositif policier incluant des effectifs du RAID (recherche, assistance, intervention, dissuasion) a été déployé autour du centre commercial et un large périmètre de sécurité établi. Il a donc été rapidement question d'une prise d'otages.

En effet, quatorze personnes se trouvaient toujours à l'intérieur à l'arrivée des forces de l'ordre qui ont donc dû envisager la possibilité qu'elles soient retenues par les malfaiteurs. Mais selon LCI, elles s'étaient réfugiées dans une boulangerie de la galerie marchande. Les braqueurs, eux, n'en auraient voulu qu'à la caisse et à la recette de la veille. Ils n'auraient pas réussi à l'obtenir.

Ils auraient pris la fuite peu après huit heures. Les policiers ont alors pu progresser à l'intérieur du magasin et l'alerte a été levée à 9h30. Les deux malfaiteurs sont activement recherchés.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le RAID a été déployé pour sécuriser le magasin. Aucun blessé n'est à déplorer.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-