Brésil: un fossile de serpent à quatre pattes découvert

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Brésil: un fossile de serpent à quatre pattes découvert

Publié le 24/07/2015 à 17:49 - Mise à jour à 17:59
©Twitter
PARTAGER :

Auteur(s): MM

-A +A

Un ancêtre du serpent moderne a été découvert au Brésil et a la particularité de posséder quatre pattes. Ces appendices ne lui servaient pas à se déplacer mais plutôt à saisir des proies, ou lors de l'accouplement.

Un long corps sinueux couvert d'écailles et… quatre petites pattes. Voilà à quoi ressemble l'un des lointains ancêtres du serpent que nous connaissons aujourd'hui. Le fossile d'une nouvelle espèce, baptisée Tetrapodophis amplectus et vivant au début du Crétacé (il y a entre 146 et 100 millions d'années) a été découvert au Brésil par une équipe de paléontologues, rapporte la revue scientifique américaine Science. L'animal fossilisé mesure une vingtaine de centimètres.

Cette espèce présente de nombreux traits physiologiques (museau court, boite crânienne allongée, écailles, dents crochues, mâchoire très souple pour avaler de grosses proies) semblables à ceux des serpents modernes, mais les scientifiques ne sont pas encore certains qu'il appartient au même arbre généalogique. Sa structure vertébrale laisse également suggérer une souplesse nécessaire à la capture et la mise à mort de proies par constriction, comme c'est le cas chez certains reptiles actuels.

La seule différence tient dans les quatre petites pattes du Tetrapodophis amplectus qui, apparemment, ne servaient pas à se déplacer mais plutôt à saisir des proies -ou lors de l'accouplement.

Les chercheurs ont également analysé les caractéristiques génétiques et morphologiques du Tetrapodophis, qu'ils ont comparées à d'autres espèces connues de serpents. Ce qui leur a permis de constater l'absence de longue queue aplatie typique des reptiles aquatiques (pour faciliter la nage) comme les alligators, confortant l'hypothèse que les serpents ne descendent pas d'ancêtres aquatiques. La queue du Tetrapodophis serait en effet de forme cylindrique, plus caractéristique d'un animal terrestre.

 

Auteur(s): MM


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un long corps sinueux couvert d'écailles et… quatre petites pattes. Voilà à quoi ressemble l'un des lointains ancêtres du serpent que nous connaissons aujourd'hui. Le fossile d'une nouvelle espèce, baptisée Tetrapodophis amplectus.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-