Brest: il bat sa compagne et exige des policiers des caresses sur le sexe

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Brest: il bat sa compagne et exige des policiers des caresses sur le sexe

Publié le 09/02/2018 à 15:38 - Mise à jour à 15:46
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dans la nuit de mardi à mercredi, les policiers de Brest ont dû faire face à une intervention oscillant entre le sordide et le grotesque: venu arrêter un homme battant jusqu'au sang sa compagne, ils sont tombés sur un individu leur exhibant son sexe et tenant des propos salaces, aidé par sa belle-fille.

Est-ce l'alcool qui a transformé un fait divers sordide en soirée mouvementée pour la police? Le quotidien Ouest-France rapporte en effet une affaire pour le moins rocambolesque: intervenant pour arrêter un individu visiblement en train de frapper sa compagne, les fonctionnaires de police ont vu le suspect les accueillir en exhibant son sexe et exigeant des caresses intimes, l'air visiblement très "agité".

Les faits se déroulent dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 dans le quartier de Lambézellec à Brest. Les autorités interviennent pour appréhender un homme, âgé de 29 ans, couverts de sang pendant que sa compagne ensanglantée appelle à l'aide dans le couloir.

Lire aussi: Ille-et-Vilaine: ivre, il tabasse un gendarme avec une plaque d'immatriculation

Alors qu'ils entrent dans l'appartement pour l'arrêter, l'homme baisse son pantalon, sort son sexe et exige qu'on le masturbe. Plus étrange encore, les policiers se jetant sur lui pour l'arrêter, c'est une adolescente de 17 ans qui leur tombe sur le dos et essaie de les frapper. La jeune femme n'est autre que la fille de la victime, sa propre mère battue jusqu'au sang par l'homme qu'elle essaie de défendre.

Les fonctionnaires de police ont finalement réussi à embarquer les deux. L'homme de 29 continuera à proférer des menaces de mort aux policiers. Connu pour des faits de violences, il sera jugé en comparution immédiate.

L'adolescente, elle, sera présentée à un juge pour enfant qui pourrait la mettre en examen. Elle présentait un taux d'alcoolémie de 1,56 gramme d'alcool par litre de sang. La malheureuse mère, elle, a été hospitalisée.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La police a arrêté l'homme et la fille de la femme qu'il battait.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-