Brest: un mouton retrouvé pendu, égorgé et dépecé dans un parc

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Brest: un mouton retrouvé pendu, égorgé et dépecé dans un parc

Publié le 24/08/2018 à 18:15 - Mise à jour à 18:16
©Peter O'Connor/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Des promeneurs ont découvert un mouton pendu à un arbre mercredi dans un parc de Brest. L'animal avait aussi été égorgé et dépecé. Alertés, des policiers ont mis en fuite un petit groupe désormais soupçonné.

C'est une découverte macabre qu'ont fait des promeneurs mercredi 22 à Brest, dans le Finistère. Dans le parc d'Eole, dans l'ouest de la ville, ils ont trouvé un mouton pendu, égorgé et dépecé.

Selon Ouest-France, l'animal était suspendu par les pates arrière à un arbre. Sa toison se trouvait toujours à proximité de lui tout comme ses abats: "visiblement, le barbecue était prêt", a précisé une source proche de l'enquête.

Car les policiers ont vite été alertés et sont donc intervenus sur place. "Ils ont mis en fuite un groupe de quatre ou cinq personne", a ainsi indiqué le commissariat.

A voir aussi: Aïd el-Kebir - 32 moutons découverts dans le garage d'une pizzeria de Drancy

Celles-ci sont maintenant suspectées d'être à l'origine de la pendaison de cet animal et sont actuellement recherchées.

"Y a-t-il un lien avec l’Aïd ? Sûrement. Mais faut-il encore le prouver", a aussi confié une source. Cette fête musulmane, la plus importante de l'année, avait en effet lieu mardi 21 au matin.

Les photos du moutons ont été partagées sur les réseaux sociaux notamment sur le groupe Facebook (sur lequel il faut être accepté par les administrateurs pour y accéder) Brest Info. Elles ont vite été supprimées, à cause des réactions très violentes de certains membres de la communauté, avant de finalement réapparaitre.

Les commentaires ont cependant été très largement modérés: sur 400 publications, seulement 150 ont été laissées en affichage.

"Il y a eu trop de critiques politiques, des insultes et des menaces. Dès que l’on touche à la religion, cela provoque des réactions. C’est un sujet tabou", a expliqué l'un des administrateurs de Brest Info.

A lire aussi:

Fête de l'Aïd el-Kebir: prière, sacrifice de moutons et partage pour les musulmans

Le Caire veut en finir avec le sacrifice de moutons dans la rue

Le Niger veut réduire la consommation de bois pour l'Aïd al-Adha

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un mouton a été retrouvé pendu et égorgé à Brest, une enquête a été ouverte.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-