Bretagne: la communauté de communes demande de ne plus servir d'alcool aux agents

Bretagne: la communauté de communes demande de ne plus servir d'alcool aux agents

Publié le 07/06/2019 à 11:37 - Mise à jour à 11:42
© CURTO DE LA TORRE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

En Ille-et-Vilaine, une initiative d'une communauté de communes a créé l'émoi: l'employeur demandait aux bars du territoire de ne plus servir d'alcool aux agents publics pendant les heures de travail. Ces derniers se sentent stigmatisés.

L'établissement public voulait sans doute mettre fin à une pratique détestable, il a surtout réussi à faire une réputation particulièrement ridicule à ses employés. La presse locale (voir ici) dévoile que la communauté de communes du pays de Dol et de la baie du Mont-Saint-Michel (Ille-et-Vilaine) a envoyé un courrier aux bars du territoire pour qu'ils arrêtent de servir de l'alcool aux agents de l'établissement public pendant les heures de service.

"En ce moment, la communauté de commune fait face à d’inquiétantes consommations d’alcool sur les lieux de travail" explique Denis Rapinel, le président de la communauté de communes. Mais l'interprétation d'une telle demande a déclenché la colère de certains agents qui s'estiment maintenant victimes de moqueries en passant pour des salariés peu consciencieux, voire franchement alcooliques. Les employés travaillant à la collecte des déchets sont, à ce titre, particulièrement sujets à ce mouvement de grogne.

Cité par Ouest-France, un agent responsable rapporte d'ailleurs que l'employeur avait même exigé que les employés soufflent dans un éthylotest au début et la fin de la journée, un ordre que l'homme a refusé d'exécuter.

Lire aussi: Alcoolisé, il tue sa fille et blesse son fils en faisant marche arrière

Ces employés visés par le courrier demandent maintenant de rencontrer le président de l'établissement public pour "dissiper le malaise". Ce dernier a d'ailleurs déjà admis dans la presse que le courrier était une "maladresse" et le vice-président de la communauté de communes en charge de la gestion des déchets a présenté officiellement ses excuses.

La communauté de communes du pays de Dol et de la baie du Mont-Saint-Michel regroupe 19 communes et un peu plus de 23.000 habitants.

Voir aussi:

Une étude s'inquiète de l'augmentation de la consommation d'alcool dans le monde

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'établissement public s'inquiète de la consommation d'alcool de ses agents.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-