Brétigny-sur-Orge: un policier hors service perd son arme au Décathlon

Brétigny-sur-Orge: un policier hors service perd son arme au Décathlon

Publié le 24/07/2018 à 08:08 - Mise à jour à 08:12
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un policier de Paris qui faisait ses courses dans un Décathlon de Brétigny-sur-Orge (Essonne) a perdu son arme de service dans le magasin, samedi.

C'est un nouvel incident impliquant des membres de la Direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) suite à l'affaire Benalla et on imagine sans peine que les forces de l'ordre s'en serait volontiers passé. Un policier qui n'était pas en service au moment des faits aurait perdu son arme de service alors qu'il faisait des courses dans un magasin Décathlon de l'Essonne, à Brétigny-sur-Orge plus précisément.

Selon le journal Le Parisien qui révèle l'information, les faits ont eu lieu peu avant 17h. Le policier concerné "a oublié son sac dans la cabine d'essayage. Dedans, son arme de service avec le chargeur approvisionné et divers papiers d’identité". Il s'est toutefois rendu compte de son oubli un peu plus tard et est revenu au magasin pour récupérer son sac. En vain, le sac et l'arme chargée avaient tous les deux disparus.

Lire aussi - Etat d'urgence: les policiers peuvent être armés en dehors de leur service

Le policier s'en est alors immédiatement ouvert aux vigiles du magasin qui ont procédé à une fouille minutieuse des clients encore présents sur place pour tenter de retrouver l'arme. Peine perdue.

"Je sortais, vers 19h20, après avoir acheté un sac à dos et un sweat pour les randonnées prévues pour mes vacances au mois d’août. J’ai été surprise qu’on me demande de fouiller toutes mes affaires. Ils ont tâté, mais ont vu que tout était mou et m’ont laissé repartir. Quand je leur ai demandé la raison de ce contrôle accru, ils m’ont dit : on cherche un objet particulier", a fait savoir une cliente fouillée au quotidien

 Une enquête pour "vol d'arme de service" a été ouverte. Le policier mis en cause devra quant à lui s'expliquer auprès de sa hiérarchie.

Voir:

Paris: quatre armes à feu ont disparu au commissariat du 13e

Bobigny: quatre personnes mises en examen, dont une policière et un militaire, pour vol d'armes

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un policier a perdu son arme de service au Décathlon de Brétigny-sur-Orge.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-