Brûlé au four et dents arrachées: un étudiant sadique torture un chaton

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Brûlé au four et dents arrachées: un étudiant sadique torture un chaton

Publié le 13/02/2019 à 09:51 - Mise à jour à 10:00
©Jean-Raphaël Guillaumin/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Mardi 12, la presse anglo-saxonne a rapporté la condamnation en Australie d'un étudiant de 20 ans  qui a torturé un chaton pour des raisons troubles. Le sadique a passé l'animal au four avant de lui arracher les dents et les griffes.

Les faits décrits à la barre sont presque insoutenables à lire, et le jeune homme qui les a perpétrés a plaidé coupable. Sa défense a pourtant semblé bien confuse pour expliquer sa cruauté.

Un étudiant de 20 ans a admis devant un tribunal australien avoir torturé avec un sadisme inouï une petite chatte qu'il avait trouvé. C'est un de ses amis qui l'a empêché de poursuivre les exactions jusqu'à la mort de l'animal même si le chaton a été cruellement blessé, comme le rapporte la presse anglo-saxonne mardi 12.

Jiawen Zhang, étudiant en ingénierie, a découvert le chaton, une petite femelle, dans son jardin. Il a décidé de lui faire vivre l'enfer. Le malheureux animal sans défense a tout d'abord été enfermé dans un four chaud pour lui infliger des brûlures. Quand son bourreau a décidé que cette première torture était suffisante, il a récupéré l'animal dans le four et s'est mis à lui arracher les dents et les griffes.

C'est un colocataire de l'étudiant qui mettra fin au supplice lorsqu'il rentrera pour constater que Jiawen Zhang "s'amusait" à plonger la petite chatte dans sa baignoire, sans doute pour la mettre définitivement à mort. C'est ce même colocataire qui appellera la police et emmènera le chaton dans une clinique vétérinaire pour tenter de la sauver.

Lire aussi: Il filmait son chien dévorant vivant des chatons et publiait les vidéos, prison avec sursis

A la barre, l'avocat de Jiawen Zhang tentera de justifier les gestes de son client par "la peur d'être rejeté par ses camarades" que lui aurait inspiré la vue du chaton. C'est ce sentiment de rejet, qu'il a déjà vécu, qui l'aurait alors poussé à se déchaîner sur le petit animal. Le jeune homme a finalement été condamné à six mois de prison.

La petite chatte, elle, a pu être sauvée par les vétérinaires et a depuis été adoptée. Mais selon une infirmière vétérinaire l'animal gardera des séquelles durables issues de ses blessures et du traumatisme subi.

Voir aussi:

Chaton torturé en direct, chiens prostitués: la Thaïlande face au "business" de la cruauté animale

Il jette des chatons par la fenêtre de sa voiture, des camions les écrasent (photos)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'étudiant a torturé le chaton avec perversion.

Newsletter





Commentaires

-