Attentat au Burkina Faso: au moins 26 morts, 2 Français parmi les victimes

Attentat au Burkina Faso: au moins 26 morts, 2 Français parmi les victimes

Publié le 16/01/2016 à 18:21 - Mise à jour à 18:25
©Ahmed Ouoba/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

L'attentat perpétré vendredi à Ouagadougou (Burkina Faso) et revendiqué par AQMI a fait au moins 26 morts, de 18 nationalités différentes. Parmi les victimes: deux sont françaises a annoncé le porte-parole du Quai d'Orsay. Il s'agirait d'un homme et d'une femme.

Le bilan est lourd. Au moins 26 personnes ont été tuées dans l'attentat perpétré vendredi 15 à Ouagadougou au Burkina Faso. Parmi les victimes: deux sont françaises selon le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Romain Nadal, interrogé par France Info. Il s'agirait d'un homme et d'une femme. En parallèle, le Quai d'Orsay a également confirmé la présence d'une Française parmi les 150 blessés.

Revendiqué par al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), l'attentat a été mené par le groupe Al-Mourabitoune. Vendredi soir, deux mois après une attaque similaire au Mali, quatre personnes armés et enturbannées ont attaqué le restaurant Cappuccino avant de se retrancher dans l'hôtel Le Splendid, établissement fréquenté par de nombreux Occidentaux situé à proximité, prenant les personnes présentes sur place en otage. Un premier assaut a été donné par les forces burkinabées, soutenues par des militaires français, vers 2h00 du matin.

Des tirs et des cris ont été entendus par des riverains et les environs de l'hôtel se sont transformés en champ de bataille, avec de nombreux véhicules en flammes et la façade de l'hôtel en feu. Fort heureusement, 126 personnes ont pu sortir saines et sauves de l'établissement. A l'aube, l'assaut s'est poursuivi en face de l'hôtel dans le café-restaurant Cappuccino pour se terminer en fin de matinée par la mort des quatre assaillants. Face à ce drame, un deuil national de 72 heures sera observé à partir de dimanche, en hommage aux victimes de cette attaque terroriste.

De là, la section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête pour assassinats et tentatives d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste, a indiqué samedi à l'AFP le parquet. L'enquête est confiée à la Sdat (Sous-direction antiterroriste) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a précisé le parquet. Une telle ouverture d'enquête est classique du fait de la présence de ressortissants français parmi les victimes.

Une cellule de crise a été ouverte à l'ambassade de France à Ouagadougou, ainsi qu'au Centre de crise et de soutien du Quai d'Orsay, et des consignes de sécurité ont été diffusées à l'ensemble de la communauté française.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Au moins deux Français figurent parmi les victimes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-