Un homme se retrouve le sexe coincé dans un haltère (photo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Un homme se retrouve le sexe coincé dans un haltère (photo)

Publié le 19/09/2017 à 07:35 - Mise à jour à 07:36
©Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un Allemand s'est présenté vendredi aux urgences de l'hôpital de Worms, dans le sud-ouest du pays, avec son sexe coincé dans un altère. Le personnel médical a dû appeler les pompiers en renfort. Et trois heures d'opération ont été nécessaires pour sortir l'individu de cette situation… inconfortable.

Les urgences des hôpitaux ont régulièrement affaire à des situations insolites voire incongrues à gérer. Mais celle-là sort vraiment de l'ordinaire. Âmes sensibles s'abstenir.

Les pompiers de la ville de Worms, dans le sud-ouest de l'Allemagne, ont partagé vendredi 15 sur les réseaux sociaux la photo du poids d'un haltère (appareil de musculation qui sert généralement à muscler les bras) brisé en plusieurs morceaux. En légende, ils ont expliqué ce qui était arrivé.

Un homme, dont on ne sait ni l'âge ni le nom, s'est présenté ce jour-là aux urgences de l'hôpital de la ville le sexe coincé dans ce fameux haltère. Le personnel médical a dû appeler les pompiers en renfort pour sauver cet individu (et sa future descendance).

"Les sapeurs-pompiers ont été appelés à l'aide ce vendredi par l'hôpital de Worms. Un patient s'était présenté avec une partie très sensible de son anatomie coincée dans le trou de cet haltère de 2,5 kilos. Avec l'aide de différents outils, dont une scie à vibration et à assistance hydraulique, le poids a pu être retiré après trois heures d'opération", ont ainsi expliqué les secouristes, profitant pour faire de la prévention à ce sujet en incitant à ne pas reproduire un tel geste.

Le malheureux n'a pas expliqué son geste. Peut-être a-t-il voulu muscler cette partie de son corps. En tout cas, en voyant l'état de l'haltère (explosé en cinq morceaux), on n'ose même pas imaginer ce qui est advenu de l'appareil génital qui était coincé là…

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les haltères de ce type servent généralement à muscler les bras, et non les parties intimes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-