Caen - Exhibitions sexuelles, humiliations sexistes et films porno: la justice ouvre une enquête sur les bizutages dans la fac de médecine

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Caen - Exhibitions sexuelles, humiliations sexistes et films porno: la justice ouvre une enquête sur les bizutages dans la fac de médecine

Publié le 24/10/2017 à 08:43 - Mise à jour à 08:44
©Daniel70ml/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Vendredi, des étudiants ont dénoncé les pratiques humiliantes et confinant à l'agression sexuelle perpétrées lors des bizutages de la faculté de médecine. La justice a décidé d'ouvrir une enquête pour faire la lumière sur ces actes qui sortiraient un peu trop du cadre traditionnellement de mauvais goût des "carabins".

Les soirées étudiantes et les bizutages des facultés de médecine ont largement fait leur réputation sur le manque de bon goût assumé, et l'ambiance particulièrement grivoise qui y règne. Mais à Caen, les choses semblent avoir suffisamment dérapé pour le parquet décide d'ouvrir une enquête. En cause? Des dénonciations faites par deux syndicats étudiants –Sud Etudiants et SL Caen– sur les pratiques de "La corpo", l'association chargée de gérer les festivités des "carabins". Et qui avait visiblement une conception de la chose intégralement tournée vers le sexe, pas toujours consenti selon les détracteurs.

Selon les témoignages rapportés, mais qui n'ont pas encore été confirmés par l'enquête, la règle du jeu était particulièrement perverse puisqu'elle permettait de reproduire dans la durée les dérapages. Des groupes d'étudiants se voyaient en effet assignés des défis et ceux qui parvenaient à les réaliser pouvaient, l'année suivante, intégrer les fonctions permettant l'organisation des soirées étudiantes pour un an. Une motivation apparemment suffisante pour se prêter au jeu.

Et le "jeu" en question n'y allait pas par quatre chemins. Au menu des défis à relever, les choses commencent par mimer une masturbation, puis ensuite, pour ces messieurs, à exhiber leur pénis devant une fille en la regardant droit dans les yeux ou, pour les jeunes étudiantes, à se photocopier la poitrine avec l'appareil mis à disposition par "La corpo" et qui sert habituellement à reproduire les cours qui seront distribués. Les syndicalistes étudiants qui ont dénoncé les faits assurent que la phase "ultime" va beaucoup plus loin encore: la réalisation d'un film porno, l'atout phare pour pouvoir intégrer ensuite le saint des saints de l'association.

La présidence de l'université de Caen a d'ores et déjà annoncé que le week-end d'intégration, moment traditionnel de bizutage et de consommation d'alcool massive, a été annulé. Il devait avoir lieu à la fin de la semaine.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les pratiques de bizutage de la fac de Caen sont soupçonnées de dépasser largement le cadre festif.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-