Caen: les policiers interpellent trois chasseurs de fantômes

Caen: les policiers interpellent trois chasseurs de fantômes

Publié le 31/07/2018 à 15:18 - Mise à jour à 15:28
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Des policiers de Caen ont fait une rencontre insolite dans la nuit de samedi à dimanche. Des agents ont été appelés après que trois suspects ont été aperçus aux abords d'un pavillon. Il s'agissait en fait de chasseurs de fantômes, qui n'ont commis aucune dégradation.

Comme une rencontre du troisième type. Les policiers de la brigade anti-criminalité de Caen (BAC) ont été alertés ce week-end par un riverain de la rue de la Prévoyance, dans le quartier Saint-Jean Eudes, dans le cadre de l'opération tranquillité vacances.

Trois individus suspects avaient été aperçus à l'arrière d'un pavillon. Inquiet, et pensant certainement qu'il pouvait s'agir de cambrioleurs, le voisin avait donc fait appel aux forces de l'ordre.

Vers 23h15 samedi 28 donc, une équipe de policiers s'est donc rendue sur place et a bien découvert les trois individus.

A voir aussi: A 14 ans, elle vit avec son jumeau parasite visible sur son torse

Selon le journal local Liberté, il s'agissait de deux hommes et une femme, âgés de 30 à 33 ans, originaires de Caen et de Blainville-sur-Orne.

Mais, comme les fonctionnaires l'ont indiqué sur leur compte Twitter, les trois personnes n'étaient pas des voleurs et n'ont d'ailleurs rien fait de répréhensible.

Le petit groupe a en effet expliqué aux agents être des… "chasseurs d'ectoplasmes" qui tentaient "de capturer des signes paranormaux grâce à leur matériel dernier cri".

Munis d'un boîtier électronique fabriqué artisanalement, équipé de leds et de lampes torches, les trois compères cherchaient en fait… des fantômes.

Comme l'ont écrit les policiers sur la main courante les trois personnes n'ont pas commis de "dégradations". Les agents ont relevé leurs identités puis les ont laissés repartir "en compagnie de Casper le petit fantôme".

A lire aussi:

Le "requin fantôme", cet animal mystérieux des grands fonds marins, filmé pour la première fois (VIDEO)

Ivre, il vole deux énormes lampadaires et les charge sur le toit de sa Twingo (photo)

Nantes - ivre, le voleur reste le bras coincé dans la voiture et doit appeler la police

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les policiers ont surpris trois personnes qui chassaient des fantômes à Caen.

Newsletter





Commentaires

-