Caen: un enfant arrêté après avoir menacé de faire exploser une école

Caen: un enfant arrêté après avoir menacé de faire exploser une école

Publié le 16/05/2018 à 17:44 - Mise à jour à 17:55
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un enfant de 12 ans a été arrêté à Caen, en Normandie, mardi et va faire l'objet de poursuites judiciaires. Avec sa cousine et un ami, du même âge, il a fait un canular téléphonique dans lequel il se présentait comme un terroriste et menaçait de faire exploser une école.

"On est des terroristes. Faites rentrer les enfants, on va faire exploser l’école!". C'est à cause de ce canular téléphonique à une école qu'un enfant de 12 ans a été arrêté mardi 15 et va être poursuivi à Caen.

Accompagné de sa cousine et d'un ami, tout deux du même âge que lui, et inspiré par l'attaque au couteau survenu à Paris samedi 12 au soir le garçon a menacé le groupe scolaire Albert-Camus dans le quartier de la Guérinière entre 13h et 14h.

Mais sa "blague" a été prise au sérieux le contexte actuelle aidant et malgré les voix enfantines au bout du fil.

A voir aussi: Canular téléphonique - une mosquée commande à son insu un gros lot de préservatifs

"La police municipale, puis la police nationale, sont prévenues. Rapidement sur les lieux, une quinzaine de policiers en uniforme sécurisent les abords de l’école, afin d’éviter toute éventuelle intrusion. Ils effectuent également une inspection de contrôle des bâtiments, qui comprennent un école maternelle et une école élémentaire", a décrit le quotidien local Liberté.

Malgré l'important dispositif mis en place, les forces de l'ordre n'ont pas découvert d'explosif ni de colis suspect aux alentours de l'école. Ils ont alors tenté d'identifier la provenance de l'appel et celle-ci n'a pas été difficile à découvrir.

Il s'agissait d'une téléphone d'une femme vivant dans le quartier. Arrivés chez elle, les policiers ont vite compris que le fils de 12 ans était responsable de l'appel inquiétant.

Il a donc été arrêté vers 17h et conduit jusqu'au commissariat où il a été placé en retenue, la garde à vue réservée aux mineurs. Là, il a expliqué aux forces de l'ordre avoir voulu faire une "blague".

"Le jeune garçon sera présenté au parquet et il y aura des poursuites judiciaires. Les enfants, et les parents, doivent savoir que la police intervient systématiquement dans ce genre de cas", a précisé une source proche de l'enquête.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'enfant s'est fait passer pour un terroriste et a menacé de faire sauter une école à Caen.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-